Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

« Panama Papers » : Qui a organisé la fuite ?

Publié par wikistrike.com sur 6 Avril 2016, 08:51am

Catégories : #Economie, #Culture - médias - Livres - expos - rencontres

« Panama Papers » : Qui a organisé la fuite ?

C’est le plus grand scandale d’évasion fiscale jamais révélé : 11,5 millions de fichiers secrets, 214.000 sociétés offshore réparties dans 21 paradis fiscaux, 14.000 banques et intermédiaires, des milliers de clients bénéficiaires : milliardaires, sportifs, artistes, ministres, chefs d’Etat – dont certains en activité – mais aussi des anonymes…

Toutefois, comme le remarque le site ZeroHedge, pas un seul patronyme américain de premier plan, alors que le nom de Poutine (à travers certains membres de son entourage) est cité tout en haut de la liste des personnalités publiée par les médias occidentaux, suivi de près par le président chinois Xi Jinping et l’ancien président du Brésil Lula…

Et quand on s’intéresse de plus près à l’ICIJ, le « consortium international de journalistes d’investigation » qui a coordonné le travail d’analyse des fichiers, on s’aperçoit que parmi ses « funding supporters » figurent l’Open Society de George Soros et l’USAID, deux de ces organisations qu’on retrouve derrière chaque “révolution de couleur” parrainée par l’Empire… OD

 

Unprecedented Leak_ Exposes The Criminal Financial Dealings Of Some Of The World

ICIJ supporters

« And then, at the bottom of the Panama Papers disclosure site we again find Open Society which, as everyone knows, is another name for George Soros ».

http://www.zerohedge.com/news/2016-04-03/unprecedented-leak-exposes-criminal-financial-dealings-some-worlds-wealthiest-people

Addendum : L’identité du lanceur d’alerte qui a contacté le Süddeutsche Zeitung pour lui proposer l’énorme lot de données à l’origine du scandale est inconnue : « nous respectons le secret des sources », a dit Jérôme Fenoglio du journal Le Monde, qui avoue ne pas savoir de qui il s’agit…

Rappels :

[Rappel historique] Les Etats-Unis à la conquête de l’Est

« The new Switzerland » : Les Etats-Unis, plus grand paradis fiscal au monde

 

 

Source article

Commenter cet article

Archives

Articles récents