Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Souveraineté monétaire: l'Islande va créer son propre argent

Publié par wikistrike.com sur 24 Avril 2016, 09:15am

Catégories : #Economie

Islande, pays de rêve

Islande, pays de rêve

En 1914, le  Bradbury Pound  fut introduit par le gouvernement britannique comme « mesure d’urgence » pour soutenir une économie défaillante.

Ce fut un grand succès. Les élites bancaires ne furent pas contentes et furent prises de panique – avant de se battre pour le contrôle de la masse monétaire par la suite.

Le président John F. Kennedy a également introduit quelque chose de similaire, le «Greenback» en 1961, et encore une fois, l’élite bancaire n’était pas contente d’être laissée de côté, et de perdre le contrôle de l’émission de monnaie comme dette. JFK n’a pas survécu après 1963.

Puis il y a eu Mouammar Kadhafi en Libye qui, en 2009 a annoncé un nouveau dinar soutenu par l’or, émis par  la banque centrale publique de l’Etat de la Libye , et avec d’autres plans – négocier avec les autres pays africains pour la création d’une monnaie pour toute l’Afrique pour rivaliser avec l’euro et le dollar. Kadhafi n’a pas survécu après 2011.

Qui pouvait savoir que la révolution commencerait par ces radicaux d’Islandais ?

Un Frosti Sigurjonsson, un député du Parti du progrès qui est au pouvoir, a publié un rapport qui suggère de se donner le pouvoir de créer de la monnaie hors des banques commerciales, et de le transmettre à la banque centrale et, en fin de compte, au Parlement.

Vous devinez bien que les banques commerciales dans le monde occidental ne vont pas être contentes avec cela. Elles doivent être en train d’envisager comment rayer la nation insulaire de la carte. Si le projet est accepté par le parlement islandais, il changera le jeu de manière radicale.

Ce serait aussi une réussite, parce qu’il n’y a pas plus grand fléau sur nos économies que les banques commerciales qui créent de l’argent, puis créent des titres et vendent les prêts sur la base de l’argent (crédit) qu’ils viennent de créer.

Tout le monde, à l’exception peut-être de Paul Krugman, comprend pourquoi cette idée est très solide, rapporte l’Agence France Presse:

Le gouvernement islandais examine une proposition monétaire révolutionnaire – reprendre aux banques commerciales le pouvoir de créer de l’argent et le remettre à la banque centrale.

Cette proposition, qui serait un revirement dans l’histoire de la finance moderne, faisait partie d’un rapport écrit par un député centriste du Parti du Progrès au pouvoir, Frosti Sigurjonsson, intitulé «Un meilleur système monétaire pour l’Islande ».

« Les résultats seront une contribution importante à la discussion à venir, ici et ailleurs, sur la création d’argent et la politique monétaire », a déclaré le Premier ministre Sigmundur David Gunnlaugsson.

Le rapport, commandé par le premier ministre, vise à mettre un terme au système monétaire en place qui traverse une série de crises financières, dont le dernier en 2008.

Selon une étude réalisée par quatre banques centrales, le pays a eu «plus de 20 cas de crises financières de différents types » depuis 1875, avec « six épisodes graves de crises financières qui se produisent tous les 15 ans en moyenne. »

M.Sigurjonsson dit qu’à chaque fois, le problème vient d’une bulle de crédit pendant un cycle économique fort.

Il a fait valoir que la banque centrale était incapable de contenir le boom du crédit, entrainant une hausse de l’inflation, des prises de risques exagérées, la spéculation, la menace de l’effondrement des banques et des interventions coûteuses pour l’Etat.

En Islande, comme dans d’autres économies de marché modernes, la banque centrale contrôle la création de billets de banque et pièces de monnaie, mais pas la création de tout l’argent qui est produit dès qu’une banque commerciale offre une ligne de crédit. La banque centrale ne peut essayer d’influencer l’offre qu’à travers ses outils de politique monétaire.

En vertu de la proposition dite Souveraineté Monétaire, la banque centrale du pays deviendrait le seul créateur de l’argent.

« Ce qui est crucial, c’est que le pouvoir de créer l’argent reste séparé du pouvoir de décider comment ce nouvel argent est utilisé », écrit M. Sigurjonsson dans la proposition.

« Comme pour le budget de l’Etat, le Parlement débattra de la proposition du gouvernement pour l’attribution de nouvelles quantités monétaires », écrit-il.

Les banques continueront à gérer les comptes et les paiements, et serviront d’intermédiaires entre les épargnants et les prêteurs.

M.Sigurjonsson, homme d’affaires et économiste, a été l’un des cerveaux derrière le programme d’allégement de la dette des ménages islandais lancé en mai 2014 et qui visait à aider les nombreux Islandais dont les finances avaient été étranglées par des hypothèques indexées sur l’inflation signées avant la crise financière de 2008.

Traduction Avic – Réseau International

Source : http://russia-insider.com/en/revenge-vikings-iceland-will-create-its-own-money/ri14036

Commenter cet article

Archives

Articles récents