Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Voici l'endroit le plus dangereux sur Terre

Publié par wikistrike.com sur 27 Avril 2016, 15:24pm

Catégories : #Terre et climat, #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Voici l'endroit le plus dangereux sur Terre

La dépression de Danakil (Ethiopie) a été proclamée endroit le plus inhospitalier sur Terre. Les êtres vivants, qui ont pu survivre dans cette région dangereuse, donneraient une idée de la façon dont une vie extraterrestre pourrait exister.

La vallée "extraterrestre" ressemble à un monde imaginaire: de divers sels "peignent" le paysage dans toutes sortes de couleurs, y compris le vert, le jaune brillant, le blanc et le rouge. L'air dans la vallée est saturé de vapeurs de chlore et de soufre tandis que l'eau est chauffée presque à son point d'ébullition et contient un grand nombre de contaminants dangereux.

La dépression de Danakil (Ethiopie)
© PHOTO. FELIPE GOMEZ/EUROPLANET 2020 RI
La dépression de Danakil (Ethiopie)

Toutefois, selon les experts de la communauté scientifique Europlanet, même dans ces conditions, la vallée n'est pas désertée. Elle est habitée par des micro-organismes qui constituent au moins trois écosystèmes tout à fait viables, rapporte astrobiology.com.

La dépression de Danakil (Ethiopie)
© PHOTO. FELIPE GOMEZ/EUROPLANET 2020 RI
La dépression de Danakil (Ethiopie)

Les chercheurs soulignent que la vallée n'est presque pas étudiée en raison des conditions difficiles qui y prévalent. Elle fait l'objet de très peu d'articles scientifiques, alors que les organismes qui y vivent ne sont le sujet d'aucune parution. Cependant, ce mois-ci, les experts ont commencé à l'étudier afin de combler les lacunes.

La dépression de Danakil (Ethiopie)
© PHOTO. FELIPE GOMEZ/EUROPLANET 2020 RI
La dépression de Danakil (Ethiopie)

L'eau de la vallée est chauffée à près de 90°C et est saturée d'acides parce qu'elle passe à travers des roches brulées par des coulées de lave. Beaucoup de caractéristiques de cette eau permettent de la comparer à celle qui existait sur Terre avant l'apparition de la vie.

​Parmi les objectifs scientifiques que les chercheurs se sont fixés se trouvent l'étude plus approfondie de la composition géochimique de l'eau et des pierres de la vallée, ainsi que l'étude de l'ADN des organismes qui y vivent. Les résultats, selon les experts, permettront d'imaginer à quoi pourrait ressembler les êtres vivants les plus simples, s'ils habitent une planète avec un climat moins hospitalier que la Terre.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents