Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Augmentez le risque d'AVC, de crises cardiaques et de décès en diminuant la consommation de sel

Publié par wikistrike.com sur 23 Mai 2016, 06:09am

Catégories : #Santé - psychologie

Augmentez le risque d'AVC, de crises cardiaques et de décès en diminuant la consommation de sel

Contrairement à la croyance, une alimentation faible en sel (sodium) augmenterait le risque de maladies cardiovasculaires et de décès comparativement à une consommation moyenne, suggère une grande étude publiée dans la revue médicale britannique The Lancet. 

L'étude suggère que les seules personnes ayant besoin de se soucier de réduire le sel dans leur alimentation sont celles ayant une hypertension et une consommation élevée. Andrew Mente de l'Université McMaster (Ontario, Canada) et ses collègues ont analysé des données concernant 130 000 personnes de 49 pays. 

Indépendamment de la pression artérielle, un faible apport en sodium, soit moins que 3 grammes par jour, était associé à un risque plus élevé de crise cardiaque, d'accident vasculaire cérébral (AVC) et de décès comparativement à une consommation moyenne. 

« Ces résultats sont extrêmement importants pour les personnes qui souffrent d'hypertension artérielle" », dit le chercheur. Bien qu'ils mettent en évidence l'importance de la réduction d'un apport élevé chez ces personnes, ils ne supportent pas la réduction à de faibles niveaux. Ils montrent aussi que les méfaits associés à une consommation élevée semblent se limiter aux seules personnes souffrant d'hypertension. Environ 10 % de la population de cette étude mondiale avaient à la fois une hypertension et une consommation élevée de sodium (plus de 6 grammes par jour). 

Ce qui suggère, dit le chercheur, que la majorité des gens dans la plupart des pays consomment la bonne quantité de sel. 

La consommation actuelle se situe généralement entre 3,5 et 4 grammes par jour et certaines lignes directrices recommandent qu'elle soit en dessous de 2,3 g, un niveau que moins de 5 % des gens consomment et qui semble être un seuil trop faible, quel que soit le niveau de pression artérielle d'une personne, dit le chercheur. 

« Un faible apport de sodium réduit légèrement la pression artérielle, comparativement à une consommation moyenne, mais une faible consommation de sodium a aussi d'autres effets, dont des élévations indésirables de certaines hormones qui peuvent l'emporter sur les avantages. La question clé n'est pas si la pression artérielle est plus faible avec un très faible apport en sel, mais plutôt de savoir s'il améliore la santé », explique-t-il. 

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents