Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Daech menace de faire sauter les pyramides égyptiennes

Publié par wikistrike.com sur 8 Juin 2016, 12:02pm

Catégories : #Religion - pensées, #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Daech menace de faire sauter les pyramides égyptiennes

ans une vidéo publiée, les terroristes de Daech se sont vantés d'avoir démoli un ancien temple dans le nord de l'Irak et ont indiqué leur prochaine cible: les pyramides égyptiennes.

Les séquences montrent un militant qui jure de démolir le temple de Nabu dans l'ancienne ville assyrienne de Nimroud (nord de l'Irak), puis une explosion massive réduit le bâtiment en ruines.

La scène finale de la vidéo, qui dure 10 minutes, montre la grande pyramide de Gizeh, située près de la capitale de l'Egypte, Le Caire, et le fanatique promet de faire sauter les "anciens sites construits par les infidèles". On ne sait pas quand l'Etat islamique a ciblé le temple de Nabu, dédié au dieu babylonien de la sagesse.

Le clip prétend aussi montrer la destruction des portes Adad et Mashki dans l'ancien site de Ninive, près de Mossoul (nord de l'Irak). La porte Mashki a été construite il y a 2.000 ans. Ce monument d'une grande importance historique a été érigé à l'entrée de l'ancienne ville assyrienne de Ninive afin de la protéger contre les attaques. C'était un des plus anciens monuments situé de nos jours en Irak.
Les terroristes de Daech détruisent systématiquement les objets de grande valeur historique.

En février 2015, ils ont fait exploser la Bibliothèque centrale de Mossoul, causant la disparition de centaines de livres. Les terroristes ont ensuite ramassé tous les livres dans la cour du bâtiment et les ont brûlés.

En outre, en août 2015, Daech a également fait sauter le temple de Baalshamin et le temple de Baal, deux anciens édifices situés à Palmyre, en Syrie.

Les ruines de Palmyre sont parmi les sites syriens classés au patrimoine mondial de l'Unesco. Palmyre était tombée sous le contrôle des terroristes en mai 2015. Libérée en avril 2016, la cité antique attend sa restauration.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents