Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Pour qui roule Snowden ?

Publié par wikistrike.com sur 27 Juin 2016, 07:07am

Catégories : #Politique internationale

Pour qui roule Snowden ?

Le danger dans toutes les affaires de défections est de savoir si celui qui change de camp le fait par sincérité et conviction, ou sur ordre de ses supérieurs pour enfumer son nouveau pays d’accueil avec des informations erronées.

Lorsque Snowden a obtenu l’asile politique en Russie, certains très hauts responsables Russes ont mis en garde sur le fait qu’aucun traître ne peut ni ne doit obtenir la confiance de ses nouveaux employeurs. « Qui trahit une fois, peut trahir plusieurs fois ». Bien sûr il n’a jamais été question de confier à Snowden quelque information que ce soit, mais seulement de l’utiliser. Il est évident que la Russie a obtenu des informations, non rendues publiques, que détenait Snowden. L’accord était en substance « On vous accueille et garantit la protection, en échange d’informations ». Un marché très classique.

Très vite les responsables qui « traitent » Snowden se sont aperçus de choses étranges: D’une part Snowden prétendait avoir des informations en très grandes quantités, mais d’autre part il refusait de les divulguer, que ce soit au grand public ou confidentiellement. Pourquoi en effet Snowden n’a t’il pas délivré l’ensemble des documents qu’il prétend avoir donné immédiatement aux médias, puisqu’il savait que ceux-ci les diffuseraient sans aucun problème? Certains ont dit « Il ne donne pas tout d’un coup car sinon il ne sera plus utile et les Russes le laisseront tomber ». D’autres ont dit « Il n’a en fait pas grand chose à donner, il fait beaucoup de bruit pour pas grand chose et affabule énormément. »

Cette seconde position a eu de nombreux adeptes à très haut niveau en Russie, par exemple quand Snowden a déclaré aux Services Russes qu’il avait des documents montrant qu’Hitler avait été aidé par des extra-terrestres pour construire des sous-marins (!), ou encore qu’Obama est un pantin des extra-terrestres qui lui ont d’ailleurs fait visiter leur planète… Les documents n’ont bien entendu jamais été produits…

Autre point suspect: La NSA américaine est réputée pour sa paranoïa sécuritaire. Par exemple nul ne peut y pénétrer avec son téléphone portable. Comment donc Snowden aurait-il pu dérober des milliers de documents durant plusieurs années?

L’attitude des Services Russes à son égard a très vite rendu Snowden sinon mécontent du moins amer, et c’est pour tenter de faire pression sur eux qu’il a, à peine quelques mois après avoir obtenu l’asile politique en Russie, déclaré qu’il souhaitait retourner aux Etats-Unis et voulait négocier les conditions pour ne pas être incarcéré dans son pays natal.

Une chose qu’il ne savait sans doute pas, est qu’on ne fait pas de pression ni de chantage avec les Services… Les relations ne se sont bien entendu pas améliorées.

C’est sans doute pour cela qu’aujourd’hui Snowden a pris publiquement position contre le gouvernement Russe en le traitant de « Big Brother », et appelle les députés à ne pas voter le projet de loi contre le terrorisme, prétendant qu’il viole les libertés individuelles.

Un énorme faux pas de sa part, il semble oublier qu’il a obtenu l’asile politique et que ce statut peut être retiré à tout moment. Par ailleurs, il se berce d’illusion s’il imagine un instant que des députés Russes vont suivre les recommandations d’un traître, fût-il un traître américain. Et enfin il ne connait pas le Peuple Russe qui est entièrement d’accord pour que les libertés individuelles soient restreintes, si cela va dans l’intérêt du pays.

Et certains de se demander, au plus haut niveau de l’Etat, si en fait Snowden n’a pas été envoyé par les américains pour tenter de déstabiliser la Russie en opérant ainsi:

1- Les Etats-Unis présentent Snowden comme un traître et demandent à grands cris son extradition pour qu’il soit jugé pour haute trahison.

2- Snowden divulgue quelques documents qui, somme toute, n’apprennent pas grand chose. Par exemple QUI ne savait pas que les USA écoutent quasiment tout le monde?

3- Snowden est considéré dans le monde entier comme un héros, une autorité incontournable dans le domaine de la protection des citoyens contre leurs gouvernements.

4- Snowden finalement commence à multiplier ses piques contre le pays qui l’accueille, jusqu’à le traiter donc de « Big Brother ». Sans doute pense-t-il, lui et/ou ses employeurs, que sa stature le rendra crédible et, dans le cas du projet de loi Russe par exemple, provoquera une mobilisation de certaines tranches de la population contre le gouvernement. Le vieux rêve américain de déclencher un mouvement populaire allant jusqu’à une « révolution orange » en Russie…

Sans doute ne saurons-nous jamais ce qu’il en est exactement, mais il est certain que les réactions des dirigeants Russes à la déclaration de Snowden sur la loi antiterroriste vont le faire cataloguer, cette fois à coup sûr, comme personne non fiable. Dans le meilleur des cas son asile politique sera laissé en l’état (il expire le 31 juillet 2017) jusqu’à expiration. Ensuite… Dans le pire des cas, l’asile politique sera annulé, et Snowden expulsé. Et là, il est très probable qu’il déclarera vouloir être expulsé… aux Etats-Unis! Ce qui confirmera bien que toute l’affaire a été montée de toutes pièces, car un « vrai traître » à ce niveau serait sans aucune hésitation condamné à mort et exécuté. Ce qui d’ailleurs laisse perplexe les soi-disant « négociations » pour que Snowden évite la prison s’il retourne aux Etats-Unis…

25 juin 2016

Article original: http://www.rbc.ru/politics/25/06/2016/576eae969a79472f37cd9b74

Commenter cet article

Archives

Articles récents