Une vidéo montre qu'un couteau a été poussé vers un assaillant présumé à Hebron, tué par un soldat franco-israélien. La vidéo a été montrée à la cour qui étudie la qualification de meurtre pour le soldat ayant tué l'assaillant présumé et déjà blessé. 
 
La vidéo qui montre la falsification des preuves sur la scène de l'exécution d'Abed al Fatah al-Sharif a été rendue publique par Channel 2, alors que des procureurs faisaient leur déclaration à la Cour militaire de Jaffa. 

Le tribunal entend l'affaire du sergent de Tsahal Elor Azaria qui a tiré une balle dans la tête d'Abed al Fatah al-Sharif alors que ce dernier s'allongeait, blessé, après une attaque au couteau présumée. 

L'homme qui a poussé le couteau a été identifié comme étant Ofer Ohana, chauffeur d'ambulance, selon Jerusalem Post. «Il ne faut pas être un expert pour voir que le couteau était loin et remarquer que la chemise du terroriste est ouverte à moitié, c'est 30 secondes avant qu'il ne soit abattu», rapporte Times of Israel un procureur. 

Abed al Fatah al-Sharif aurait été l'un des deux Palestiniens qui auraient poignardé un soldat de Tsahal en Cisjordanie à Hebron le 24 mars. Abed al Fatah al-Sharif a été tué par Elor Azaria quelques secondes après que l'ambulance évacuant le soldat israélien blessé a quitté la scène. L'autre assaillant présumé a été abattu sur place. 

 


Après cet incident, Elor Azaria a été accusé d'homicide et risque pour le moment jusqu'à 20 ans d'emprisonnement s'il est reconnu coupable.

 

Source