Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Voici la plus grande exoplanète jamais découverte

Publié par wikistrike.com sur 15 Juin 2016, 10:47am

Catégories : #Astronomie - Espace

Voici la plus grande exoplanète jamais découverte

Kepler 1647 b est une gigantesque "Tatooine" en orbite autour de deux étoiles qu'a déniché ce stupéfiant "chasseur de planètes" qu'est, justement, le télescope Kepler.

Le télescope Kepler, encore appelé le "chasseur de planètes" a une nouvelle fois fait preuve de son efficacité.

Grâce à ses images, une équipe du Centre Goddard de la Nasa et de l'Université de San Diego a identifié la plus grosse planète circumbinaire jamais découverte. Cet astre a été baptisé Kepler 1647 b. Ce terme circumbinaire signifie qu'elle est en orbite autour d'un système binaire d'étoiles. Elles sont parfoisappelées "planètes Tatooine", un clin d'oeil à la planète natale de Luke Skywalker dans la sagaStar Wars qui présente également cette particularité. L'exoplanète a été identifiée selon la méthode des transits qui consiste à observer d'infimes baisses de luminosité provoquées par le passage de la planète devant son ou ses étoiles. La plupart des exoplanètes ont été détectées grâce à cette méthode mais "trouver des planètes circumbinaires est beaucoup plus difficile que de trouver des planètes autour d'étoiles simples", relève William Welsh, astronome à l'Université de San Diego. "Les transits ne sont pas régulièrement espacés dans le temps et ils peuvent varier en durée et en luminosité" ajoute-t-il. 

La taille de Kepler 1647 b comparée aux autres planètes circumbinaires connues. Crédit : Lynette Cook.

Les amateurs à la rescousse des astronomes pour identifier Kepler 1647 b

Kepler 1647 b est située dans la constellation du Cygne à 3700 années-lumière de la Terre. Elle a à peu près le même âge que notre planète, environ 4,4 milliards d'années et elle orbite autour de deux étoiles similaires au Soleil. L'une est un peu plus petite, l'autre légèrement plus grosse. Elle a une masse semblable à Jupiter, une géante donc. Son identification a nécessité de nombreuses années. Depuis 2011, les astronomes cherchant à la caractériser. Il avaient repéré un astre dans le système Kepler 1647 mais il a fallu de nombreuses années de calculs pour confirmer qu'il s'agissait bien là d'une planète circumbinaire. Pour leurs travaux, les chercheurs ont d'ailleurs bénéficié de l'apport des observations réalisées par des astronomes amateurs appartenant au réseau "KELT Follow-Up Network" composé d'une quarantaine de membres répartis dans dix pays et qui disposent de télescopes assez puissants pour observer les deux étoiles du système Kepler 1647. Les deux astronomes du réseau, dont les observations ont permis d'estimer la masse de la nouvelle planète, sont Eric L.N. Jensen, professeur d'astronomie au Swarthmore College (Etats-Unis) et Joao Gregorio, un astronome amateur du Portugal. Ils sont tous les deux cités en tant que co-auteurs dans l'article publié sur le sujet sur le sitearXiv.org. Une des difficultés qu'ont rencontrées les astronomes pour dénicher Kepler 1647 b est sa très longue période orbitale : elle met 1107 jours (un peu plus de 3 ans) pour réaliser une orbite complète autour de ses deux étoiles. Elle est également très éloignée de ces astres et placée dans la zone d'habitabilité. Mais le fait qu'elle soit gazeuse limite cependant la possibilité d'y trouver de la vie. Cependant si elle possède, comme Jupiter, des satellites rocheux, ceux-ci pourraient être de bon candidats à l'épanouissement de la vie.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents