Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

EXCLU : Richard Guatjahr, lié au Mossad, le journaliste qui a filmé l'attaque de Nice et photographié celle de Munich !

Publié par wikistrike.com sur 28 Juillet 2016, 17:43pm

Catégories : #Politique internationale, #Politique intérieure

Une chance sur un milliard pour retrouver ce journaliste sur les lieux de deux attaques "terroristes", journaliste dont la femme israélienne est directement en contact avec les services secrets israéliens

Une chance sur un milliard pour retrouver ce journaliste sur les lieux de deux attaques "terroristes", journaliste dont la femme israélienne est directement en contact avec les services secrets israéliens

Richard Gutjahr

Richard Gutjahr

Nice, Munich et Paris devant le Bataclan, un journaliste allemand proche des services secrets israéliens, le Mossad, est partout !

Richard Gutjahr, « journaliste » allemand et époux d’une ex-députée israélienne issue du renseignement militaire, a capturé « par hasard » le ralentissement du camion sur la Promenade des Anglais tandis que Sylvain Benouaich, un Israélien passé par le clan Rothschild et une agence gouvernementale qui sert régulièrement de couverture aux activités clandestines des services secrets israéliens, a filmé « fortuitement » la séquence finale de l’encerclement spectaculaire du camion par les policiers.

Lire ici pour plus d'infos

C'est ce fameux "journaliste" allemand que l'on retrouve par une incroyable "coincidence" sur les lieux de l'attaque de Munich ce 22 juillet ! 

La question se pose désormais, car le lien est dorénavant fait entre les 2 attentats: Sommes-nous confronté à un nouveau false flag ? Si oui, dans quel but ? 

- Prolonger l'état d'urgence

- Rapprocher les Défenses allemande et française. En effet, la France et l'Allemagne ont préparé un projet  pour un "super Etat européen".

- Saper nos libertés.

- Alimenter le règne par la peur....

 

Mais le hasard ne s'arrête pas là puisque c'est également ce même journaliste qui a prévenu Anita Westrup du café Babel pour le Bataclan ! La probabilité est infime, voire nulle...

Lire ici en anglais.

Donc, présent à Nice, à Munich  et à Paris, R.G, journaliste lié au Mossad par le biais de sa femme, est un homme malchanceux et se trouve partout où les terroristes décident d'une attaque. Et Bruxelles ? 

Souvenez-vous "Le juif n'est pas là", l'intriguant SMS  envoyé au 3ème suspect de Bruxelles.

 

 

D'autres raisons de ces faux"drapeaux sont évidentes, nous les cherchons activement.

 

 

Aticle du Nice-Matin

Un journaliste allemand indépendant a filmé l'attentat de Nice le 14 juillet. Vendredi soir, il était à Munich, devant le centre commercial juste après la fusillade.

Coïncidence tragique. Richard Gutjahr était à Nice le 14 juillet, puis à Munich le 22.

Journaliste indépendant bavarois, c'est lui qui, depuis le balcon de son hôtel, a tourné au smartphone la vidéo où l’on voit Franck, le héros au scooter, tenter de stopper le camion sur la Promenade. Des images qui ont été diffusées par trois chaînes de télévisions allemandes, notamment dans le journal du soir d’ARD. Des extraits du film ont par la suite été largement repris sur Internet.

L’homme était à Nice en vacances, à titre privé. Il a indiqué dans une interview au Spiegel qu’il y passait "un week-end prolongé" et voulait "vivre pour la première fois" la fête du 14 Juillet en France.

Huit jours plus tard, vendredi soir, les internautes le retrouvent à Munich, son lieu de résidence principale. Sur son compte Twitter suivi par près de 90.000 personnes, le journaliste poste quelques photos de l'intervention policière après l'attaque du forcené. Une fusillade qui a fait 9 morts et 27 blessés, et qui n'est, selon les premiers éléments de l'enquête, pas liée à un mobile islamiste.

"Je suis devant le centre commercial", a-t-il notamment twitté selon le quotidien allemand Die Welt, accompagné d'un cliché des forces de l'ordre se préparant à donner l'assaut.

Le Tagespiegel ajoute que ces publications ont suscité l'émoi sur le réseau social, des twittos l'accusant de dévoiler des informations qui auraient pu servir au forcené et mettre en danger les personnes à l'intérieur du centre commercial. Richard Gutjahr précise alors que les photos ont été prises "30 minutes avant leur publication".

Avant de les effacer, suivant les consignes de la police allemande sur le réseau social, et de s’excuser:

"J’ai fait une erreur aujourd’hui. Je n'arrivais pas à croire que je me retrouvais à nouveau dans une telle situation. Les images sont désormais supprimées."

Commenter cet article

Archives

Articles récents