Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

G-B: Theresa May élue "Méchant de l'année", voici pourquoi

Publié par wikistrike.com sur 13 Juillet 2016, 07:16am

Catégories : #Politique internationale

G-B: Theresa May élue "Méchant de l'année", voici pourquoi

Tous les politiques ont évoqué le problème de sécurité des données personnelles, et la prochaine chef du gouvernement britannique n'y a pas fait exception. Mais qu'est-ce qu'on apprend si l'on lie toutes ses déclarations à ce propos jamais prononcées en une chanson?

Mercredi, le Royaume-Uni saluera la ministre de l'Intérieur Theresa May, qui succédera à David Cameron au poste de premier ministre. Alors qu'il ne reste que quelques heures avant ce changement majeur pour les Britanniques, le duo britannique Cassetteboy s'emploie à résoudre le mystère de Theresa May.

Cassetteboy crée des vidéos hilarantes en découpant et montant des films, des chansons — ou des phrases tirées des déclarations de Mme May, hors contexte, dans ce cas. Qu'est-ce que c'est, une blague, une sorte de protestation? Ou peut-être cette drôle de chanson est-elle capable de faire la lumière sur les vraies intentions de la prochaine première ministre ou même de la compromettre? Ecoutons et analysons.

"Saluez une nouvelle loi qui fera vivre les honnêtes gens en proie à la peur", démarre la chanson. "C'est un nouveau pouvoir qui nous permettra d'accéder à l'histoire de votre Browser".

Il s'agit évidemment du projet de loi sur les pouvoirs d'investigation qui est en cours d'examen au Parlement. Le projet a même été nommé "la charte du fureteur".

La chanson se poursuit en ces termes:

"Moi, je peux contrôler tous ceux qui désobéissent,

C'est pourquoi je veux espionner

Tout le monde et tous les jours.

Certains disent que c'est normal,

Mais chaque fois vous serez en ligne,

Chaque e-mail que vous signerez —

Je vous surveillerai".

 

Il y a, semble-t-il, de quoi s'énerver pour les militants de la protection des renseignements personnels. Visiblement, c'est pour ça que cette lady a reçu le titre deméchant de l'année.

"Mon message aux détracteurs est le suivant", poursuit Mme May dans la chanson. "Je veux vos données de communication".


"Nous allons vous surveiller", confirme M. Cameron. "Nous n'allons pas vous laisser vivre en confidentialité".Dans ce rap qui devient de moins en moins ridicule, elle menace ainsi de surveiller les messages, les coups de fils, les portables en général, les publications sur Facebook… Et puis David Cameron se joint à elle.

"Et si vous signez des pétitions en ligne, vous aurez affaire à l'inquisition espagnole", résume Mme May… Dieu merci, il ne s'agit que d'un simple montage!

Cependant, il pourrait y avoir du vrai dans ce rap improvisé. Rigide comme une ministre de l'Intérieur, Mme May pourrait déclencher une attaque d'ampleur sur la confidentialité sur Internet une fois adoubée au 10 Downing Street, met en garde The Independent. Les Britanniques devraient donc regarder vers l'avenir avec inquiétude…

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents