Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Massacre à grande échelle de globicéphales dans les îles Féroé

Publié par wikistrike.com sur 7 Juillet 2016, 17:15pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Les chasseurs de dauphins dans une mer rouge de sang - Photo: Eliza Muirhead

Les chasseurs de dauphins dans une mer rouge de sang - Photo: Eliza Muirhead

Vendredi, 24 Juillet 2015 07:59

Massacre à grande échelle de globicéphales dans les îles Féroé

Trois membres de Sea Shepherd arrêtés, deux autres en garde à vue
D’autres membres face à des accusations pour avoir tenté de sauver les baleines



Hier, environ 250 globicéphales ont été massacrés sur les plages des îles Féroé, province autonome du Danemark. Ces massacres, appelés "grindadráp" par les féringiens, se sont déroulés lors de 2 chasses au rabattage, qui se sont terminées sur les plages de Bøur et de Tórshavn. Il s’agit là de la journée la plus sanglante pour les globicéphales cette année sur l’archipel.

Trois membres de Sea Shepherd d’Afrique du Sud, de Belgique et duLuxembourg ont été arrêtés et deux autres d’Italie et de France ont été placés en garde à vue pour avoir tenté de protéger les dauphins ciblés lors de ces massacres.

Aux alentours de 14h00, heure locale, un groupe de 111 globicéphales a été repéré à proximité de Mykines, dans l’ouest de l’archipel féringien. Une flottille de petits bateaux a rabattu le groupe vers Bøur où une nuée d'hommes armés de crochets a violemment dirigé les mammifères vers la plage pour les massacrer.

La responsable des équipes à terre de Sea Shepherd, Rosie Kunneke, d’Afrique du Sud, ainsi que Christophe Bondue, de Belgique et membre de l’équipe à terre, ont été arrêtés à Bøur, après avoir été interceptés par la police et plaqués au sol alors qu’ils se rendaient en courant sur la plage au moment même où le groupe de globicéphales était rabattu sur la côte.

Rosie Kunneke a été maintenue face contre terre sur le sable et les rochers alors que la foule envahissait la plage pour procéder au massacre des globicéphales. Des volontaires de Sea Shepherd ont réussi à capturer des photos et des séquences vidéo de l’arrestation et du massacre qui a suivi.

"Tous ceux qui connaissent Rosie savent à quel point elle aime les animaux", a déclaré le Capitaine Alex Cornelissen, directeur général de Sea Shepherd Global. "Alors les voir, elle et Christophe, jeter à terre pour avoir simplement tenté de défendre ces globicéphales, puis traîner à l’écart alors que le carnage commençait sur la plage, est un spectacle particulièrement déchirant."

Deux autres membres de l’équipage du trimaran Brigitte Bardot de Sea Shepherd, Marianna Baldo, d’italie, et Xavier Figarella, de France, ont également été appréhendés à Bøur. Ils étaient à bord de la navette du Brigitte Bardot lors de leur arrestation. La police n’a pas encore confirmé s’ils feront l’objet de poursuites.

Wyanda Lublink, capitaine du Brigitte Bardot, nous a rapporté que les navires de la marine danoise HDMS Triton et HDMS Knud Rasmussen se trouvaient tous les deux dans les environs au moment du massacre de Bøur.

"Il ne fait aucun doute pour moi que la marine danoise était présente à Bøur pour protéger ce grindadráp et que le massacre a eu lieu avec leur consentement total. Comment le Danemark, qui est soumis à des lois interdisant le massacre de cétacés (car il est membre de l’Union européenne, opposée à la chasse à la baleine), peut-il tenter de justifier sa collaboration dans ce massacre ? C’est incompréhensible", a souligné le Capitaine Lublink.

Puis, aux alentours de 22h30, heure locale, les médias féringiens ont annoncé le lancement d’un second grindadráp à Nólsoyarfirði, à l’ouest de la capitale Tórshavn. Entre 130 et 150 globicéphales ont été rabattus depuis Nólsoy jusqu’à la plage de Tórshavn par 40 bateaux, puis massacrés.

Kevin Schiltz, du Luxembourg volontaire de l’équipe à terre de Sea Shepherd, a été arrêté à Tórshavn. Son arrestation a été filmée par Sidney Marchand, de France et également volontaire de l’équipe à terre. La police féringienne a néanmoins placé Sidney en garde à vue et exigé qu’il détruise la vidéo afin de pouvoir être relâché.

Un avocat a été dépêché sur place pour représenter les volontaires de Sea Shepherd arrêtés et placés en garde à vue.

Ce double massacre s’est déroulé au même moment que l’audience de deux autres volontaires de Sea Shepherd, Susan Larsen des Etats Unis et Tom Strerath d’Allemagne, arrêtés lundi dernier. Durant la procédure, l’accusation a informé la cour que Susan et Tom étaient accusés d’avoir enfreint la loi féringienne sur la chasse à la baleine.

Susan Larsen s’est vu accorder la permission de rentrer aux États-Unis jusqu’à la prochaine date d’audience.

"Je suis incroyablement fier des efforts et du courage des membres de Sea Shepherd aujourd’hui", a déclaré le Capitaine Cornelissen. "Dans l’adversité, ils sont restés droits et forts, pour les baleines et pour les océans."

Sea Shepherd se trouve actuellement dans les îles Féroé pour sa sixième campagne de défense des globicéphales, l’Opération Sleppid Grindini.

Commenter cet article

Archives

Articles récents