Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une dangereuse « super-bactérie » découverte dans les bassins olympiques de Rio

Publié par wikistrike.com sur 8 Juillet 2016, 08:46am

Catégories : #Santé - psychologie

Une dangereuse « super-bactérie » découverte dans les bassins olympiques de Rio

A moins d'un mois des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, des études ont découvert dans les plans d'eaux qui accueilleront notamment les épreuves de voile, une bactérie ultra-résistante et qu'il est quasiment impossible d'éradiquer. Gouvernement local gangrené par la corruption et au bord de la faillite, recrudescence de la violence dans les rues, forces de l'ordre et pompiers mal payés et en sous effectif, virus Zika... autant de détails qui viennent déjà entacher l'événement sportif. 

Récemment, l'agence Reuters s'est procurée les résultats d'une étude scientifique qui montre qu'une super bactérie, résistante à tous les antibiotiques, est présente non seulement sur les plages de Rio de Janeiro et dans les cours d'eau, mais également dans les bassins censés accueillir les épreuves olympiques de voile, de natation, d'aviron et de canoë. 

Selon le Center for Disease Control and Prevention (CDC), la bactérie en question est mortelle dans 50% des cas d'infection et constitue une grave menace sur la santé publique. Malgré les rapports de la CDC, les responsables olympiques n'ont recommandé aucun changement de lieu pour les épreuves devant se dérouler dans les bassins potentiellement infectés. 

Les athlètes cependant, semblent prendre l'affaire bien plus au sérieux que les autorités. 

En Février 2016 le marin paralympique allemand Heiko Kroeger a affirmé avoir vu «des déchets domestiques, des eaux usées, des rats et des poissons morts ainsi que des préservatifs usagés dans l'eau, ajoutant que chaque goutte d'eau qui éclabousse le visage donne la sensation qu'un corps d'alien dégoûtant pénètre dans la peau». 

 

 

Heiko Kroeger a d'ailleurs appelé à un boycott des Jeux de Rio en raison des risques sanitaires. Son mécontentement n'a cependant pas conduit à un mouvement généralisé.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents