Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La population d'éléphants dans les savanes africaines a diminué de 30% en sept ans, révèle un inquiétant recensement

Publié par wikistrike.com sur 31 Août 2016, 18:55pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

La population d'éléphants dans les savanes africaines a diminué de 30% en sept ans, révèle un inquiétant recensement

La population des éléphants dans les savanes africaines a diminué de 30% entre 2007 et 2014, révèle un recensement d'une ampleur inédite dont les résultats ont été publiés mercredi 31 août. 352 271 éléphants ont été dénombrés. Un résultat "profondément inquiétant", estime Paul Allen, co-fondateur de Microsoft et philanthrope ayant financé le projet.

Une étude effectuée dans 18 pays

Ce recensement a été effectué grâce au survol de 18 pays africains, par des scientifiques et des défenseurs des animaux. Le but de cette étude était d'établir une base de données fiable pour l'étude future des populations d'éléphants, menacées par le braconnage. Le philanthrope ambitionne de lancer une étude similaire au sujet des éléphants vivant dans les forêts africaines.

Le recensement n'a pas pu être effectué dans deux pays, la République centrafricaine et le Soudan du Sud, dont l'accès a été rendu difficile par les crises accompagnées de combats ces dernières années.

L'Angola, le Mozambique et la Tanzanie, pays les plus touchés par le braconnage

Le déclin s'est accéléré au fil des ans et atteint actuellement 8% par an, selon l'étude, qui a identifié l'Angola, le Mozambique et la Tanzanie comme des zones particulièrement touchées par le braconnage. Les populations d'éléphants vivant dans les savanes du nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), du nord du Cameroun et du sud-ouest de la Zambie sont, elles, menacées d'une "extinction locale".

L'étude n'apporte pas que des mauvaises nouvelles : les populations d'éléphants sont stables, voire en hausse, en Afrique du Sud, au Botswana, en Ouganda, dans certaines parties du Kenya, en Zambie, au Zimbabwe, au Malawi ainsi que dans la réserve W-Arli-Pendjari, qui s'étend sur les territoires béninois, nigérien et burkinabé.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents