Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le trader qui gagnait des millions grâce aux malades en phase terminale

Publié par wikistrike.com sur 17 Août 2016, 15:00pm

Catégories : #Economie, #Insolite - étrange et bêtise humaine

Le trader qui gagnait des millions grâce aux malades en phase terminale

Certains ne s'arrêtent devant rien pour gagner de l'argent. Donald Lathen, un New Yorkais de 48 ans, a gagné au moins 9,5 millions de dollars grâce à une fraude fiscale impliquant des malades en phase terminale.

Selon l'enquête du gendarme américain de la Bourse (SEC), Donald Lathen a créé un réseau d'informateurs dans le milieu hospitalier afin de repérer les patients en phase terminale qui n'avaient plus que six mois à vivre.

Le principe de la fraude

Les malades cosignaient un compte d'obligations avec M.Lathen et en échange, le trader leur versait 10.000 dollars en promettant de les aider "pour leur fin de vie" grâce à son entreprise EndCare, qu'il avait fondée en 2009 et qui lui servait "d'outil marketing", note la SEC.

Entre 2011 et 2015, Donald Lathen a contacté près de 60 malades avec qui il a ouvert des comptes joints d'investissements sur les marchés. Le trader achetait des obligations à prix cassé avec une clause lui permettant de réaliser la revente de ce titre à l'émetteur à son prix d'origine en cas de décès de l'investisseur.

Dans une lettre à l'émetteur de l'obligation, le trader expliquait qu'il souhaitait exercer la clause de décès de son associé. L'émetteur n'avait alors d'autre choix que de payer l'obligation au prix initial plus élevé que celui auquel elle avait été achetée, permettant à Lathen de gagner une plus-value d'un montant de 9,5 millions de dollars.

Une faille dans la ruse

Selon BFMTV, vers 2015, la rentabilité du fonds de M.Lathen aurait atteint 75%. Le trader achetait les obligations non pas en son nom propre mais via son hedge fund Eden Arc Capital Management, ce qui a permis de révéler la fraude.

La SEC lui reproche à juste titre d'avoir menti en écrivant la lettre aux émetteurs, puisque le vrai propriétaire du titre était le hedge fund. Les experts estiment que David Lathen a arnaqué non seulement les émetteurs d'obligations, mais aussi les clients de son hedge fund qui y plaçait leur argent lui faisant confiance.

Le gendarme américain de la Bourse a ouvert une enquête l'accusant de fraude fiscale. Néanmoins, les avocats de M.Lathen déclarent que la "stratégie d'investissement était complètement légitime et ne violait aucune loi".

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents