Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Quand le JT de France 2 soutient de facto Al-Nosra, classé groupe terroriste par l'ONU

Publié par wikistrike.com sur 4 Août 2016, 07:17am

Catégories : #Culture - médias - Livres - expos - rencontres

Quand le JT de France 2 soutient de facto Al-Nosra, classé groupe terroriste par l'ONU

Après la série d’attentats qui touche la France, plus sanglants et plus barbares les uns que les autres, l’on aurait pu espérer que la France réalise que soutenir des terroristes, simplement parce qu’ils n’aiment pas un Président étranger que les Etats Unis veulent faire tomber, est un peu léger comme justification d’une politique internationale. Mais non, aucune leçon n’a été tirée, comme le montre le JT de 20h sur France 2 hier soir, qui soutenait ouvertement « l’opposition » contre qui se déchainent les forces de Assad. Rappelons que ces forces « d’opposition » sont des membres de Al-Nusra, organisation reconnue comme terroriste non seulement par la Russie, mais aussi par l’ONU et les Etats Unis. Manifestement pas par la France, qui a l’hypocrisie de sa faiblesse.

Voici la dernière mouture du « grand reportage » sur Alep qui vous fera comprendre à quel point le peuple syrien souffre, non pas en raison de Daesh, mais de l’armée de Assad et de la Russie, qui en plus ouvre des corridors humanitaires douteux. Livrer de l’aide humanitaire à une population au bord de la catastrophe humanitaire est en effet très douteux.

Regarder à partir de la 15e minutes: JT de 20H présenté par Julian Bugier sur France 2 le 2 août 2016.


Syrie : catastrophe humanitaire dans Alep assiégé

Ainsi, les journalistes sont conduits par des forces d’opposition à Assad qui, donc très objectivement puisqu’elles sont « indépendantes », leur livrent leur version des choses. Deux remarques:

1) Les journalistes français ont de bons contacts avec les groupes de cette « opposition modérée » armée contre le Gouvernement régulier syrien;

2) Aucune tentative n’ayant été faite pour chercher des personnes ayant un autre point de vue, France 2 se transforme en organe de propagande des groupes terroristes modérés en Syrie.

Et d’insister sur le caractère douteux de l’aide humanitaire apportée par la Russie – sans expliquer pourquoi la coalition « démocratique américaine » préfère livrer des armes aux groupes terroristes combattant Assad plutôt que de la nourriture aux populations, alors que chacun est d’accord pour reconnaître que la population d’Alep est dans une situation de crise humanitaire. Selon l’ONU, 300 000 personnes sont en danger.

Suite à l’intensification des combats autour d’Alep suite à la constante violation du régime de silence par les groupes terroristes, la Russie a décidé le 28 juillet de lancer une grande opération humanitaire pour aider la population de la ville, qui se traduit en deux temps: largage de nourriture, de produits pour bébés et autres produits de premières nécessités et ouverture de corridors humanitaires:

Les organisations humanitaires internationales ont été proposées de se joindre à cette opération.

Pour le sauvetage des civils en otage, ainsi que pour les combattants qui veulent mettre bas les armes, le Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes a ordonné d’ouvrir 3 couloirs humanitaires.

Près de ces couloirs humanitaires on va installer des centres de premier secours et d’alimentation.

“En prenant en compte le fait que les partenaires américaines ne nous ont pas accordé les données sur la séparation de Jabhat al-Nusra et des détachements de l’Armée syrienne libre, il faut créer au nord d’Alep dans la direction de la route Kastello le 4ème couloir pour le passage sécurisé des combattants avec l’armement. Il est à noter, que cela n’est effectué qu’afin de garantir la sécurité des habitants d’Alep,». (…) Sergueï Choïgou a exprimé un espoir que « les collègues américains nous accorderont les données sur les positions des formations de l’Armée syrienne libre et l’information sur l’apparence du détachement de l’opposition modérée – l’armement et le matériel, combien de chars, VCI et pièces d’artillerie on utilise.

La population va être informée sur les couloirs humanitaires de sortie de la ville à coups de feuilles volantes, messages SMS, haut-parleurs. La tête de département militaire a ordonné d’organiser le parachutage des produits alimentaires, des médicaments et des objets de première nécessité aux civils bloqués par les combattants. L’attention particulière doit être payée à la livraison des objets de soin donné aux enfants et malades.

Pour éviter les victimes vaines parmi les civils et les combattants qui n’ont pas mis bas les armes mais qui ne sont aussi pas entachés par des crimes de sang, le Ministre de la Défense de la Russie a appelé le gouvernement syrien à garantir l’amnistie

La suite, nous la connaissons. Un hélicoptère russe en mission humanitaire a été abattu le 1er août par des missiles des rebelles modérés de Al-Nusra. 5 morts. Al-Nusra continue a attaquer Alep, ces gentils opposants dont parle France 2, sans les citer bien sûr, bombardent des quartiers de la vieille ville, des centres commerciaux, l’aéroport d’Alep. Et pendant ce temps, la presse parle, sans que l’information ne soit encore confirmée, de bombes chimiques de chlore lancées sur les populations avec morts et blessés par dizaines.

Mais Amnesty International estime que les corridors humanitaires ne servent à rien. Que ça ne résoudra pas le problème. Puisque le régime est responsable de ce que des terroristes aient pris en otage la population. Vouloir libérer cette population semble ne pas plaire à Amnesty.

Et pour cause, les Etats Unis également condamnent cette opération humanitaire, l’armée arabe syrienne doit tout bonnement cesser d’attaquer … les terroristes. Comme cela, les populations civiles seront libres. Est-ce une plaisanterie?

Pendant ce temps, des groupes armés se rendent et l’armée arabe syrienne avance, ce qui fait manifestement enrager les « partenaires américains ». Et explique cette campagne de dénigrement ignoble.

Quel jeu joue France 2, chaîne publique? Aucun. Elle retransmet le message que la France veut faire passer. Seulement il faut choisir: soit pleurer sur les victimes de Nice, soit pleurer sur les terroristes d’Alep.

Tant que la France soutiendra les terroristes, elle en paiera le prix.

Karine Bechet-Golovko

source: http://russiepolitics.blogspot.fr/2016/08/quand-le-jt-de-france-2-soutient-de.html

Commenter cet article

Archives

Articles récents