Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Daesh vend les organes de ses propres combattants pour renflouer ses caisses

Publié par wikistrike.com sur 22 Septembre 2016, 05:59am

Catégories : #Religion - pensées

Daesh vend les organes de ses propres combattants pour renflouer ses caisses
Environ 23 organes humains ont été prélevés par l'État islamique sur les corps de ses propres membres morts ou blessés dans la province irakienne de Ninive afin d'être vendus après que les frappes aériennes de l'aviation russe ont porté un coup à la rente pétrolière du groupe terroriste, informe Iraqi News.
 
« Les organes prélevés comprennent les reins, les intestins et plus encore; les organes ont été transférés sous stricte contrôle vers l'hôpital affilié à la périphérie de la ville de Ninive », indique le site.
 
La source, qui a demandé à rester anonyme pour sa propre sécurité, a déclaré que l'organisation terroriste a commencé à démembrer ses partisans après des opérations aériennes intensives menées par les forces aérospatiales russes suite auxquelles les djihadistes ont perdu une grande partie de leurs réserves pétrolières — source principale de leurs revenus.
 
Elle a également raconté que les commandants de Daech ont embauché des médecins étrangers pour organiser un grand système de trafic d'organes depuis l'hôpital de la ville irakienne de Mossoul, dans le nord de l'Irak. Cette affaire génère déjà d'énormes profits.
 
La plupart des organes sont ensuite sortis clandestinement de Syrie et d'Irak vers les pays voisins comme l'Arabie saoudite ou la Turquie, où les groupes criminels les vendent à des malfaiteurs à travers le monde,informe l'Agence assyrienne internationale d'information. 
 
Celle-ci affirme que l'organisation terroriste a même mis en place une division de contrebande d'organes spécialisée uniquement dans la vente des cœurs, des foies et des reins humains sur le marché noir international. « L'État islamique a recouru à cette stratégie après la perte de la majorité de ses sources de financement, en particulier en ce qui concerne le pétrole brut, qui lui fournissait près de 80% de ses revenus », a ajouté la source. Son chiffre d'affaires s'élevait à 80 millions de dollars par mois (71,4 M EUR), mais il est tombé à 56 millions de dollars (50 M EUR) en mars après que les territoires sous leur contrôle ont été bombardés et attaqués.
 
« L'État islamique a recouru à cette stratégie après la perte de la majorité de ses sources de financement, en particulier en ce qui concerne le pétrole brut, qui lui fournissait près de 80% de ses revenus », a ajouté la source.
 
Son chiffre d'affaires s'élevait à 80 millions de dollars par mois (71,4 M EUR), mais il est tombé à 56 millions de dollars (50 M EUR) en mars après que les territoires sous leur contrôle ont été bombardés et attaqués.
 
Source:
Commenter cet article

Archives

Articles récents