Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Israël /Afrique du Sud: Shimon Peres, hommes de paix, avait voulu vendre des têtes nucléaires au régime de l'apartheid

Publié par wikistrike.com sur 28 Septembre 2016, 10:16am

Catégories : #Politique internationale

Israël /Afrique du Sud: Shimon Peres, hommes de paix, avait voulu vendre des têtes nucléaires au régime de l'apartheid

L'ancien président israélien, décédé à 93 ans, avait signé un accord secret avec le ministre de la Défense sud-africain en 1975.

cien président d'Israël (2007-2014) après avoir été dix-huit fois ministre ou Premier ministre, Shimon Peres est décédé le 28 septembre. De nombreux médias, dont Slate.fr, lui ont rendu hommage en mettant en avant sa recherche de la paix avec les dirigeants palestiniens ou sa grandeur d'homme d'Etat. 

Mais l'ex-président d'Israël a aussi mené des actions plus sombres. En 1975, il est ministre de la Défense de l'Etat hébreu et se rend en Afrique du Sud, en pleine période d'apartheid, il y rencontre plusieurs leaders du régime, comme le montre une photo de l'époque.

Shimon Peres, man of peace, meeting w/ white supremacist propaganda and intel chiefs of apartheid South Africa. He offered them nukes.

«Shimon Peres, l'homme de paix, lors d'une rencontre avec le chef de la propagande du régime suprémaciste blanc et avec les chefs des services de renseignement du régime de l'apartheid sud-africain. Il leur a offert des têtes nucléaires.»

 

«Trois tailles d'ogives»

Shimon Peres s'entretient également avec son homologue sud-africain PW Botha, qui deviendra ensuite président d'un régime totalitaire à bout de souffle, entre 1984 et 1989. 

La réunion entre les deux hommes est ultra-secrète, comme le racontait le média britannique The Guardian en 2010. PW Botha demande à son homologue israélien de lui vendre des têtes nucléaires. Shimon Peres accepte et lui propose «trois tailles d'ogives». Un accord de coopération militaire secret est également signé entre les deux pays. 

 

Lire plus sur la source

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents