Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La voiture d'un individu fiché S remplie de bonbonnes de gaz près de Notre-Dame de Paris

Publié par wikistrike.com sur 7 Septembre 2016, 11:43am

Catégories : #Social - Société, #Religion - pensées

La voiture d'un individu fiché S remplie de bonbonnes de gaz près de Notre-Dame de Paris

La voiture d'un individu fiché S, faisant donc l'objet d'un signalement de la Sûreté de l'État français, a été retrouvée dans la nuit de samedi à dimanche aux abords de la cathédrale Notre-Dame de Paris : elle contenait six bonbonnes de gaz, selon une source policière citée par l'agence Reuters.  Une enquête a été ouverte et deux personnes sont actuellement entendues.

Selon le quotidien français Le Figaro, le coffre en contenait cinq, toutes remplies, tandis qu'une bonbonne vide était placée sur le siège avant.

Le véhicule, une Peugeot 607, n'avait pas de plaque d'immatriculation et ses clignotants étaient allumés. Il était stationné Quai de Montebello, dans le Ve arrondissement de Paris.

L'alerte a été donnée par un employé de bar qui a remarqué le véhicule et sa cargaison

Pas de détonateur

Le dossier a été pris en charge par la section antiterroriste de la brigade criminelle et la Direction générale de sécurité intérieure (DGSI) qui ont ouvert une "enquête préliminaire du chef d'association de malfaiteurs terroristes criminelle". 

"La voiture était libre de tout occupant, comme abandonnée", précise une source dit "informée" au Figaro. "Les bonbonnes n'étaient reliées à aucun détonateur, aucune chaîne pyrotechnique."

Six personnes arrêtées, quatre relâchées

Des personnes ont été arrêtées, ont assuré des sources proches de l'enquête à l'AFP. Au nombre de six ce mardi soir, quatre ont été relâchées ce mercredi matin, selon les informations d'iTélé. Deux autres sont toujours entendues.

Il s'agirait d'un couple, d'après BFMTV : "un homme et d'une femme âgés de 34 et 29 ans, tous deux connus des services spécialisés".

L'individu fiché S, à qui appartiendrait cette voiture, fait partie des interpellés, d'après plusieurs sources policières.

"On pense qu'il a essayé de faire un coup d'essai"

"Le propriétaire, qui est fiché 'S' pour radicalisation, a été identifié, interpellé et placé en garde à vue", a déclaré une de ces sources, selon laquelle des documents en langue arabe ont été retrouvés sur le siège passager avant de la voiture. "On pense qu'il a essayé de faire un coup d'essai", a précisé la même source.

Les feux de détresse allumés "comme pour attirer l'attention" et l'absence de système de déclenchement semblerianet confirmer cette thèse.

Le directeur de la DGSI Patrick Calvar avait déclaré en mai dernier qu'il craignait que l'organisation terroriste État islamique passe "au stade des véhicules piégés et des engins explosifs" en France.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents