Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les preuves d'une inondation légendaire découvertes en Chine

Publié par wikistrike.com sur 13 Septembre 2016, 13:29pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine, #Terre et climat

Les chercheurs on déduit qu'il y a 4000 ans, suite à un tremblement de terre et à un glissement de terrain, environ 15 trillions de litres d'eau se sont amassés derrière un barrage de pierres et de sédiments près des gorges de Jishi (ci-dessus). Lorsque le barrage s'est rompu, les eaux ont submergé les plaines du nord de la Chine considérées comme le berceau de la civilisation chinoise. (Wu Qinglong)

Les chercheurs on déduit qu'il y a 4000 ans, suite à un tremblement de terre et à un glissement de terrain, environ 15 trillions de litres d'eau se sont amassés derrière un barrage de pierres et de sédiments près des gorges de Jishi (ci-dessus). Lorsque le barrage s'est rompu, les eaux ont submergé les plaines du nord de la Chine considérées comme le berceau de la civilisation chinoise. (Wu Qinglong)

Selon la légende, "une inondation catastrophique à l'aube de la civilisation chinoise aurait balayé les villages, l'eau était montée si haut qu'elle débordait des collines, des montagnes et même du ciel"... Le roi Yu qui maitrisa les eaux en creusant des canaux aurait ainsi gagné un mandat pour gouverner et jeter les bases de la première dynastie de la Chine, les Xia.


Mais jusqu'à présent, les scientifiques n'avaient pu trouver la preuve que l'inondation, ou Yu, ou mème que la Dynastie Xia ait existé en dehors des mythes transmis à travers les millénaires.

Aujourd'hui, une équipe de chercheurs menée par Wu Qianlong, un ancien séismologue de l'Université de Pékin, rapporte, dans une étude publiée dans le journal Science, avoir trouvé les preuves qu'une inondation a submergé une vaste portion du territoire il y a à peu près 4000 ans.

Cela pourrait renforcer la théorie, bien qu'encore controversée, selon laquelle la dynastie Xia a existé en tant que premier État unifié de la Chine"Aucune preuve scientifique n'avait été trouvé auparavant" sur cette inondation légendaire, rapporte Wu.

 

 

Les chercheurs ont déterminé la date du tremblement de terre en datant au radiocarbone les squelettes d'enfants dans un groupe de 14 victimes découvertes broyées en aval, apparemment lorsque leur maison s'est effondré. (Cai Linhai)


15 trillions de litres d'eau 

A l'aide de la datation au radiocarbone d'ossements et d'échantillons de sol le long du fleuve Jaune, l'équipe de Wu a pu établir qu'un tremblement de terre a déclenché un énorme glissement de terrain endiguant les voies navigables en 1920 avant JC.

Les chercheurs ont pu faire la datation chimiquement à partir des squelettes d'enfants provenant d'un groupe de 14 victimes découvertes broyées en aval, apparemment lorsque leur maison s'était effondrée au cours du tremblement de terre.

Les chercheurs en ont déduit que pendant six à neuf mois, environ 15 trillions de litres d'eau se sont accumulés derrière un mur de roche et de boue près des gorges de Jishi dans la province de Qinghai.

Lorsque la digue s'est rompue, les eaux se sont déversées dans la gorge avec un débit 500 fois supérieur au débit moyen du Fleuve Jaune, submergeant les plaines du nord de la Chine que l'on considère comme le berceau de la civilisation chinoise.

L'inondation, sur le troisième plus long fleuve d'Asie, a dû être parmi les pires qu'il y ait eu n'importe où ailleurs dans le monde au cours des 10000 dernières années et cela corrobore les histoire d'une "Grande Inondation" qui a marqué le commencement de la civilisation chinoise avec la Dynastie Xia.

 

 

 


L'inondation a précédé de plus siècles les premiers documents écrits sur des os d'oracle

Des textes historiques remontant à environ 1000 avant JC mentionnent un dirigeant Xia légendaire, Yu, qui avait mis au point un système de dragues pour contrôler une importante inondation qui a duré des générations. On rapporte qu'elle provenait des environs des gorges de Jishi, d'après divers textes. Sa capacité à lutter contre les catastrophes naturelles lui permirent de régner et de servir de modèle pour des générations de dirigeants chinois ultérieurs.

Sa légende fut immortalisée plus tard dans des textes parmi les plus connus dans l'antiquité chinoise, comme les Annales de Bambou en 300 avant JC et les Mémoires du Grand Historien écrites par un historien de la court Sima Qian sous la Dynastie Han en 94 avant JC.

Mais la légende est vivement débattue à notre époque. Au cours du siècle dernier, des érudits chinois ont douté de l'existence de Xiaou alors, au lieu d'être un état unifié expansif n'était-ce pas plutôt de nombreux petits états qui ont été mélangés par d'anciens penseurs politiques chinois pour justifier une tradition de pouvoir centralisé.

Les preuves d'une inondation massive vont dans le même sens que la légende et "confortent l'idée que la dynastie Xia pourrait vraiment avoir existé" ajoute David Cohen de l'
Université Nationale de Taïwan, l'un des auteurs de l'article.

Dans les années 1980, des archéologues avaient découvert des constructions et des restes en bronze dans le village d'Erlitou dans la province du Henan. Les datations au radiocarbone ont donné la date de 1900 avant JC. De nombreux scientifiques estiment que le village, qui devait avoir une population de 30000 habitants, était l'ancienne capitale Xia.



Sources:

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents