Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Un palais illyrien de plus de 2 000 ans découvert au Monténégro

Publié par wikistrike.com sur 18 Septembre 2016, 09:10am

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Vue générale de la zone de fouilles. Photo by P. Dyczek

Vue générale de la zone de fouilles. Photo by P. Dyczek

Le village de Risan au Monténégro fut la capitale de la Reine Teuta, dont les actions engendrèrent la première guerre d'Illyrie en 229 avant JC.

Des chercheurs de l'Antiquity of Southeastern Europe Research Center de l'Université de Varsovie y ont entamé des fouilles en 2000. Jusqu'ici, leur travail a permis, entre autre, de réviser les approches historiques sur l'ordre du règne des souverains illyriens. Ainsi, le règne du Roi Ballaios a été déplacé d'un siècle en arrière: il n'était pas le successeur de la Reine Teuta mais son prédécesseur.

Récemment, des travaux se sont concentrés sur la section représentant la cité, qui est aussi la zone la plus élevée. Les archéologues ont ainsi découvert des constructions monumentales remontant au 3ème siècle avant JC.

Le premier complexe a été construit avant 260 avant JC, le second après 250 avant JC. "Toutes les données que nous avons obtenues indiquent que nous avons découvert le complexe d'un palais hellénistique des dirigeants de Risan. Ce sont les premières structures de ce type découvertes dans la région d'Illyrie, et elles ont pu appartenir au Roi Ballaios et à la Reine Teuta. Jusqu'à présent, nous ne savions même pas que de telles structures existaient" rapporte le Professeur Dyczek, "la situation des bâtiments, leur échelle, leur plan, et les techniques de constructions utilisées sont tout à fait inhabituels et uniques lorsqu'on les compare avec d'autres exemples d'architecture illyrienne, dont les structures ont déjà été découvertes à Risan. Nous avons mis au jour ce lieu à partir de sources de l'antiquité. C'est rarissime en archéologie."

Le chercheur note qu'il y a seulement un petit nombre de palais appartenant aux dirigeants Hellénistiques, même  s'ils furent construits pour de grandes et célèbres dynasties. Il y a aussi des exemples individuels de palais plus petits, mais pas dans la région d'Illyrie. "Il semble que nous avons découvert un complexe palatial appartenant à au moins deux rois différents" ajoute Dyczek.

Les archéologues ont décrit les fragments des restes du premier palais ainsi: il y avait une grand pièce sous la forme d'un mégaron avec une cheminée au centre.  Au cœur du foyer, les scientifiques ont trouvé une offrande de 30 pièces. Sur l'axe du foyer, des deux cotés, il y avait des colonnes en marbre. Dans la pièce se trouvaient des fragments de vaisselle de table de luxe hellénistiques.

 

 

 Le foyer dans le mégaron. Photo by P. Dyczek


Près du mégaron, il y avait des pièces de stockage à amphores, et devant le mégaron se trouvait une cour pavée et une portion de route.

D'après le professeur Dyczek, le bâtiment fut entièrement brûlé au cours d'une violente attaque. Dans les ruines, les archéologues ont découvert des projectiles de fronde en plomb, ce qui supporte leur théorie.

Un nouveau palais fut construit sur les ruines du premier. L'ancien mégaron fut converti en cuisine ou en salle de banquet dans le nouveau complexe. Les murs furent construits en grandes pierres calcaires soigneusement conçues et selon la technique grecque d'anathyrose. Un bossage décorait la face du mur, et les bords des pierres étaient sculptés.

Le professeur Dyczek pense que les constructeurs ont attaché une grande importance à l'aspect esthétique du bâtiment. L'intérieur était divisé en au moins trois zones. Le sol fut d'abord fait en dalles de calcaire, mais plus tard, le sol de l'une des pièces fut refait avec des cailloux fins formant un sol en mosaïque.

 

 

Coin du palais plus récent. Photo by P. Dyczek


Le bâtiment avait de larges entrées fermées par des portes en bois. Les archéologues ont aussi découvert des fragments de deux grands heurtoirs. L'une des entrées était décorée avec des cadres en mortier dans lesquels étaient moulées des demi-colonnes.

Le palais fut malheureusement détruit et pillé et il ne restait que murs qui furent rasés au début du 20ème siècle lors de la construction d'une scierie à Risan.


Source:

 

Lu ici en français

Commenter cet article

Archives

Articles récents