Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

La possible 9e planète pourrait avoir fait pencher le système solaire et nous pourrions bientôt l'apercevoir

Publié par wikistrike.com sur 25 Octobre 2016, 09:42am

Catégories : #Astronomie - Espace

La possible 9e planète pourrait avoir fait pencher le système solaire et nous pourrions bientôt l'apercevoir

L'hypothétique 9e planète (Planet Nine) pourrait avoir incliné l'ensemble du système solaire, selon des chercheurs. Pour le rappel, en début d'année, l'astronome Konstantin Batygin et Mike Brown de Caltech ont secoué le monde de l'astronomie quand ils ont présenté des preuves de l'existence d'une nouvelle planète dans notre système solaire, d'environ 10 fois la taille de la Terre et avec une période orbitale d'environ 15 000 ans. 

Les traces de sa présence ont été trouvées dans les étranges orbites que des objets célestes empruntent au-delà de la ceinture de Kuiper et qui peuvent être expliquées par la présence d'un grand corps gravitationnel dans les confins du système solaire. 

Leur nouvelle recherche relie la mystérieuse inclinaison de 6° de notre Soleil à une planète inconnue, rajoutant des arguments pour sa présence. Ils posent ainsi l'hypothèse selon laquelle cette planète est à l'origine de l'inclinaison inhabituelle de notre soleil. 

Toutes les planètes de notre système solaire tournent autour de notre étoile dans un plan horizontal par rapport à celle-ci, à quelques degrés près, mais celui-ci est incliné de six degrés par rapport au soleil et cela reste inexpliqué. Cependant, comme Konstantin Batygin, Mike Brown et Elizabeth Bailey de Caltech le montrent dans leur nouvelle étude, une grande planète lointaine, très lointaine pourrait produire cet effet. 

Dans leur dernière étude, les chercheurs affirment que les effets gravitationnels de la 9e Planete se font également sentir au cœur même du système solaire. 

© Caltech/R. Hurt (IPAC)
L’orbite des 6 objets transneptuniens de la ceinture de Kuiper et celle de la 9e planète

Selon Bailey :

« Comme la 9e planète est si massive et qu'elle a une orbite inclinée par rapport aux autres planètes, le système solaire n'a pas d'autre choix que de s'incliner lentement hors de l'alignement. »

De précédents calculs ont suggéré que l'orbite de la 9e planète est décalée d'environ 30° par rapport au plan orbital des autres planètes. Étant donné la taille, la distance et l'angle orbital de la mystérieuse et hypothétique 9e Planète, une inclinaison stellaire de 6° convient parfaitement. 
 

© (E. Bailey et Col.) 
Image tirée de l’étude : si la 9e Planète existe, elle empreinte une orbite qui est d’environ 30 degrés en dehors du plan orbital des autres planètes. Sur 4,5 milliards d’années, c’est ce qui a engendré l’angle décalé de 6° dans l’inclinaison du soleil

À l'avenir, les astronomes aimeraient comprendre comment la 9e Planète a acquis son étrange et lointaine orbite. Une théorie voudrait que Jupiter l'ait bousculé alors que la géante gazeuse migrait vers l'intérieur d'un tout jeune système solaire. Les astronomes ont également besoin d'une preuve visuelle directe de la timide Planète 9 sous la forme d'une réelle observation. 

Selon Mike Brown, elle pourrait être découverte dans les 16 prochains mois. 

Il est probable que la 9e Planète soit à son, ou près de, l'aphélie (à son point le plus éloigné du Soleil), à 1 000 UA du soleil, dans un coin de ciel mesurant environ 400 degrés carrés, selon Brown. A titre de comparaison, la pleine lune vue de la Terre couvre environ 0,5 degré de ciel. 

Pour les astronomes, cette planète est peut-être quatre fois plus large que la Terre et un tel objet serait facilement visible avec des équipements professionnels si elle était relativement proche de la Terre. En outre, des planètes sur des orbites fortement elliptiques passent la plupart de leur temps près de l'aphélie, car elles voyagent plus lentement à ce niveau de leur trajectoire. 

Toujours selon Brown, un objet quatre fois plus grand que la Terre et qui est situé à 1 000 UA aurait une grandeur d'environ +25 sur l'échelle de luminosité des astronomes, ce qui est à porter de nos plus grands télescopes, comme le Subaru qui serait l'instrument de choix pour faire une telle recherche. 

En attendant...

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents