Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les nouveaux écouteurs sans fil d’Apple vont bombarder des rayonnements dangereux et cancérogènes directement dans le cerveau de leurs utilisateurs

Publié par wikistrike.com sur 10 Octobre 2016, 09:25am

Catégories : #Santé - psychologie, #Science - technologie - web - recherche

Les nouveaux écouteurs sans fil d’Apple vont bombarder des rayonnements dangereux et cancérogènes directement dans le cerveau de leurs utilisateurs

Apple vient d’annoncer que l’iPhone 7 sera livré avec des écouteurs sans fil, ce qui est censé signifier la fin de ces fils détestés et toujours enchevêtrés des écouteurs classiques.

Baptisés « AirPod, » ils sont résistants à l’eau et les propres commentaires du PDG Tim Cook indiquent qu’ils sont la première étape vers un « avenir sans fil ». L’iPhone communique avec l’écouteur droit via Bluetooth, qui va ensuite envoyer un signal Bluetooth à l’écouteur gauche.

Cependant, il y a un problème important

Les AirPods vont bombarder des rayonnements dangereux et cancérogènes directement dans le cerveau de leurs utilisateurs, mettent en garde les experts.

L’iPhone communique avec l’écouteur droit via Bluetooth, qui va ensuite envoyer un signal Bluetooth séparé à l’écouteur gauche. En fait, cela signifie que le rayonnement portant le signal va passer directement à travers le cerveau de l’utilisateur.

Apple indique que tous leurs appareils équipés d’application Bluetooth émettent des radiofréquences qui correspondent aux directives définies par la Federal Communications Commission (FCC). Mais selon Joel Moskowitz de l’Ecole de Santé Publique de l’Université de Berkeley, plus de 200 scientifiques qui ont étudié les effets des champs électromagnétiques sur le corps critiquent officiellement les directives de la FCC comme étant beaucoup trop indulgentes.

Selon Joel Moskowitz:

NOUS JOUONS AVEC LE FEU. VOUS METTEZ UN DISPOSITIF ÉMETTEUR DE MICRO-ONDES À CÔTÉ DE VOTRE CERVEAU. CELA A ÉTÉ OBSERVÉ AU COURS DE PLUSIEURS DÉCENNIES. C’EST COMME SI NOUS RECOMMENCIONS À DÉCOUVRIR QUE LE BLUETOOTH EST NOCIF ET À ESSAYER DE L’OUBLIER PARCE QUE NOUS NE SAVONS PAS COMMENT LE GÉRER D’UN POINT DE VUE POLITIQUE.

Les conséquences sur la santé publique à une échelle massive sont alarmantes

Les scientifiques et les chercheurs ont traditionnellement affirmé que les radiofréquences ne transportent pas assez d’énergie et de rayonnements électromagnétiques pour provoquer des dommages aux cellules ou à l’ADN, contrairement aux radiations ionisantes de plus hautes énergies comme les rayons X qui sont avérés causer le cancer.

« On observe cela depuis plusieurs décennies, » a déclaré Moskowitz. « C’est comme si nous continuions  à redécouvrir que le Bluetooth est nocif et que nous essayions de l’oublier parce que nous ne savons pas comment le gérer d’un point de vue politique. »

Le lien avec le cancer du cerveau est prouvé

Malgré les affirmations contradictoires des représentants de l’industrie, les études montrent que les radiofréquences nuisent à la santé de manière directe.

L’une de ces études montre que les radiofréquences peuvent dégrader la barrière hémato-encéphalique, ce qui permet aux toxines d’entrer en plus grand nombre dans le cerveau. Ceci est une préoccupation majeure en plaçant des émetteurs de radiofréquences directement à côté du cerveau.

Moskowitz a dit:

BIEN QUE NOUS NE CONNAISSIONS PAS LES RISQUES À LONG TERME DE L’UTILISATION DE PÉRIPHÉRIQUES BLUETOOTH, POURQUOI INSÉRER DES DISPOSITIFS ÉMETTANT DES MICRO-ONDES DANS SES OREILLES, PRÈS DE SON CERVEAU, ALORS QU’IL EXISTE DES MOYENS PLUS SÛRS D’UTILISER UN TÉLÉPHONE PORTABLE ? EN PARTICULIER, JE RECOMMANDE D’UTILISER DES ÉCOUTEURS FILAIRES OU UN DISPOSITIF MAINS-LIBRES DES TÉLÉPHONES PORTABLES, MAIS SURTOUT PAS D’ÉCOUTEURS SANS FIL.

En effet, toutes les études qui ont démontré les problèmes de santé dus aux rayonnements des téléphones portables, s’appliquent également au Bluetooth, et donc aux AirPods d’Apple. Les futurs acheteurs d’iPhone 7 devraient être préoccupés par les résultats de l’étude Interphone de 2010 financée par l’industrie. L’étude a révélé une augmentation spectaculaire du risque de tumeurs du nerf acoustique, de tumeurs cérébrales et de tumeurs de la glande parotide chez les personnes qui avaient utilisé des téléphones portables pendant 10 ans ou plus.

En 2016, des scientifiques de tous les Etats-Unis se sont réunis lors d’une conférence pédiatrique à Baltimore et ont déclaré qu’il n’y avait plus de débat au sujet du lien entre le cancer et le téléphone portable.

« Le poids de la preuve est clair : les téléphones portables causent le cancer du cerveau, » a déclaré le Dr Devras Devis, président du Trust Environmental Health.

Sources : www.organicandhealthy.org / DailyMail.co.uk / YouTube.com / NaturalNews.com

Lu ici

Commenter cet article

Archives

Articles récents