Les autorités américaines, citées par FoxNews, font état du déploiement pour la première fois en Syrie d'un système de missiles ultra sophistiqués. A en croire ces autorités, la Russie aurait employé ce système de missile dans le stricte objectif de « protéger Assad » ! 

L'information a été diffusée dans les heures suivant l'annonce de la rupture de toute coopération entre les Etats Unis et la Russie en Syrie. 

Il s'agit d'un système capable de contrer les missiles de croisière américains qui risquent d'être tirés depuis les navires de guerre américains en Méditerranée. 

 

Les missiles « Gladiator ».

« Les composantes de ces batteries de missiles anti-missile et anti-avion baptisées » Gladiator SI-23″, qui sont d'une portée de 150 miles, seraient entrées en Syrie fin de la semaine dernière et elles « seraient déployées sur la base navale russe à Tartous. », affirme FoxNews, citant deux responsables américains. 

C'est la première fois que la Russie déploie le système « Gladiator » hors de ses frontières, affirme la communauté de renseignements américains qui dit avoir bien surveillé le déplacement de ce système. 

La Russie a mis en garde à plusieurs reprises les Etats-Unis contre toute attaque qu'ils mèneraient contre la capitale syrienne soit par le bombardement aérien soit par missiles tirés depuis la mer. 

Par ailleurs le vice-ministre russe des AE., Gennardy Gatilov a rejeté lundi toute négociation avec les Etats-Unis au sujet du sort du Président Assad. 

« Le sort de Docteur Assad n'est pas négociable et nous n'avons pas abordé avec les Américains la présence du président syrien aux élections prochaines et nous ne comptons pas l'aborder », a-t-il dit. 

Gatilov a dénoncé les Etats-Unis pour avoir soutenu les terroristes jiadistes repliés dans les quartiers de l'Est d'Alep, soutien qui se fait sous prétexte d'aide humanitaire. 

« Il s'agit d'une action qui va à rebours du droit international et des principes humanitaires », a-t-il affirmé en plaidant en faveur de l'intégration de nouveaux membres au Conseil de sécurité pour éviter tout obstructionnisme dans des crises similaires à celle que vit la Syrie. 

« La Russie continuera son action en Syrie sans aucun égard pour le tapage médiatique ambiant » , a-t-il dit. 

source: 
http://parstoday.com/fr/news/middle_east-i15193-la_russie_barricade_damas!

 

Lu ici