Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Au Yémen, l'Arabie Saoudite continue son carnage en toute impunité

Publié par wikistrike.com sur 4 Novembre 2016, 22:54pm

Au Yémen, l'Arabie Saoudite continue son carnage en toute impunité

A la question de savoir si l'Arabie saoudite allait continuer d'utiliser des bombes à sous munitions au Yémen, l'ambassadeur saoudien à Washington répond avec un léger sourire : « C'est comme la question "allez-vous arrêter de frapper votre femme?"». Une analogie épouvantable qui ne fait rire personne sauf lui-même. Le prince Abdullah Al Saoud, ambassadeur d'Arabie saoudite aux États-Unis, a déclaré que le Royaume poursuivrait ses frappes contre les insurgés houthis au Yémen « peu importe ce qu'il faudra faire », relaye The Intercept : « Si quelqu'un s'en prend à des vies humaines et viole une frontière, dans n'importe quelle région, nous continuerons à frapper peu importe ce qu'il faudra faire ». 

Il a également fait un parallèle plus qu'hasardeux en répondant à la question concernant l'arrêt de l'utilisation de bombes à sous-munitions par l'Arabie saoudite au Yémen. En ricanant, il a lancé : « C'est comme la question "allez-vous arrêter de frapper votre femme?"». 

Dirigée par l'Arabie saoudite, la coalition arabe, qui soutient le parti du gouvernement yéménite, effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis. Or, de nombreux cas de frappes sur des installations civiles, notamment des écoles et des hôpitaux, ont été recensés. 

Selon les données du Centre yéménite pour les droits et le développement, depuis le printemps 2015, le conflit a coûté la vie à plus de 10 000 civils, dont 2 400 enfants et 2 000 femmes.

 

Source

 

Un ambassadeur saoudien: "La même  chose que frapper sa femme" !

 

A la question de savoir si l’Arabie saoudite allait continuer d’utiliser des bombes à sous munitions au Yémen, l’ambassadeur saoudien à Washington répond avec un léger sourire : « C’est comme la question "allez-vous arrêter de frapper votre femme?"». Une analogie épouvantable qui ne fait rire personne sauf lui-même

Le prince Abdullah Al Saoud, ambassadeur d'Arabie saoudite aux États-Unis, a déclaré que le Royaume poursuivrait ses frappes contre les insurgés houthis au Yémen « peu importe ce qu'il faudra faire », relaye The Intercept :

« Si quelqu'un s'en prend à des vies humaines et viole une frontière, dans n'importe quelle région, nous continuerons à frapper peu importe ce qu'il faudra faire ».

Il a également fait un parallèle plus qu'hasardeux en répondant à la question concernant l'arrêt de l'utilisation de bombes à sous-munitions par l'Arabie saoudite au Yémen. En ricanant, il a lancé : « C'est comme la question "allez-vous arrêter de frapper votre femme?"».

Dirigée par l'Arabie saoudite, la coalition arabe, qui soutient le parti du gouvernement yéménite, effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis. Or, de nombreux cas de frappes sur des installations civiles, notamment des écoles et des hôpitaux, ont été recensés.

Selon les données du Centre yéménite pour les droits et le développement, depuis le printemps 2015, le conflit a coûté la vie à plus de 10 000 civils, dont 2 400 enfants et 2 000 femmes.


Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents