Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Corée du sud: quand la présidente, officiellement célibataire, doit justifier l'achat massif de pilules de Viagra

Publié par wikistrike.com sur 24 Novembre 2016, 08:02am

Catégories : #Politique internationale, #Insolite - étrange et bêtise humaine

Epinglée pour achat de Viagra, la présidente sud-coréenne dit que c'est pour le mal des montagnes !

Epinglée pour achat de Viagra, la présidente sud-coréenne dit que c'est pour le mal des montagnes !

Déjà dans la tourmente après un scandale retentissant portant sur sa confidente de l'ombre, la présidente sud-coréenne Park Geun-Hye, officiellement célibataire, doit désormais justifier l'achat massif de pilules de Viagra !

Le saviez-vous ? Le viagra pourrait aider à lutter contre le mal des montagnes. C'est ce qu'affirme le porte-parole de la présidente sud-coréenne, Park Geun-Hye, qui, interrogée sur l'achat de 360 pilules de Viagra, a justifié cette emplette par un séjour à la montagne !

Mardi 22 novembre, un député de l'opposition avait révélé que la présidence avait acheté en 2015 environ 360 pilules servant à traiter les troubles de l'érection, dont du Viagra et son générique.

Jung Youn-Kuk, le porte-parole de Park Geun-Hye a alors justifié ces achats par le besoin éventuel de parer au mal des montagnes lors d'un voyage présidentiel en mai 2015 dans des pays africains de haute altitude, dont l'Ethiopie.

«Nous les avons achetées pour ce voyage, mais nous ne les avons pas utilisées», a déclaré Jung Youn-Kuk à la presse, soulignant que ces médicaments avaient pour autre indication thérapeutique le traitement des symptômes liés à la haute altitude, mais sans s'expliquer sur les quantités achetées.

La présidente sud-coréenne, âgée de 64 ans, n'est pas mariée et n'a officiellement pas de conjoint.

Selon l'AFP, les services présidentiels n'en seraient pas à leurs premiers achats surprenants : ces dernières années, ils se seraient procuré des centaines d'extraits de placentas humains et de vitamines injectables – des produits utilisés couramment pour la désintoxication et la lutte contre le vieillissement.

Toujours selon l'AFP, Jung Youn-Kuk a déclaré que ces injections étaient destinées aux employés de la présidence et aux gardes du corps de la présidente.

La patronne de l'exécutif coréen n'est décidément pas prête de sortir des tempêtes médiatiques. Juste avant cette affaire de Viagra, Park Geun-Hye était déjà empêtrée dans un scandale lié à ses liens sulfureux avec une certaine Choi Soon-Sil. Fille d'un mystérieux chef religieux, cette dernière avait été arrêtée début novembre pour abus de pouvoir et extorsion, accusée de s'être servie de ses relations d'amitié avec la présidente pour soutirer des fonds aux conglomérats du pays.

En retour, la présidente est accusée de «collusion» dans les entreprises criminelles de son amie, mais aussi de l'avoir laissé se mêler des affaires de l'Etat. Théoriquement protégée jusqu'en 2018 par son mandat, Park Geun-Hye est néanmoins sous le feu des critiques de l'opposition et même de certains membres de son propre parti qui envisagent une procédure de destitution.  

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents