Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

France: Des médicaments dans l'eau du robinet

Publié par wikistrike.com sur 17 Novembre 2016, 09:18am

Catégories : #Santé - psychologie, #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Les effets sur la santé sont encore méconnus, une absence d'étude qui peut inquiéter

Les effets sur la santé sont encore méconnus, une absence d'étude qui peut inquiéter

De quoi s'agit-il ? quelle(s) provenance(s) ?

La France est le 4e consommateur mondial de médicaments. Qu'ils soient à usage humain ou vétérinaire, la France est le 1er marché de l'Union Européenne. Ainsi, plus de 3 000 principes actifs à usage humain et 300 à usage vétérinaire sont disponibles actuellement.(source : Plan National Résidus de Médicaments)

Après la prise de médicaments par une personne ou un animal, l'ensemble du médicament n'est pas utilisé ou dégradé par l'organisme. Ces résidus vont être évacués par les selles et les urines. Ils vont être retrouvés dans : 
  les rejets des eaux usées : les stations d'épuration (collective ou individuelle) ne sont pas équipées pour traiter ces molécules. Après passage en station, elles vont être évacuées avec les eaux traitées vers le milieu naturel. 
  les rejets d'effluents issus des installations d'élevage : directement dans le milieu (activités piscicoles par exemple), ou par ruissellement, après épandage sur des sols agricoles. Enfin, les médicaments non utilisés et jetés (dans l'évier, les toilettes) au lieu d'être ramenés à la pharmacie pour recyclage, vont se retrouver également dans ces effluents.

Quel(s) impact(s) sur l'environnement et la santé ?

Depuis plusieurs années, la question se pose sur la présence dans les milieux aquatiques (eaux de surface, eaux souterraines) et dans l'eau potable, à l'état de traces, de résidus de médicaments, ainsi que sur leurs effets sur l'environnement et la santé.

Or il n'existe pas actuellement de réglementation sur les normes et valeurs de référence à respecter et qualifiant l'impact et la présence des résidus de médicaments dans les eaux. Il en existe pour certains micropolluants (substances susceptibles d'avoir une action toxique à faible dose dans un milieu donné : de l'ordre du nano ou du microgramme par litre d'eau).

Outre les produits immédiats qui peuvent être retrouvés dans l'eau, les effets des mélanges et d'interactions possibles avec d'autres polluants déjà présents dans les milieux aquatiques (par exemple chimiques ou pesticides), appelées parfois effet « cocktail », ne sont pas forcément connus.

A ces différents éléments vient s'ajouter la préoccupation du renforcement de l'antibiorésistance des bactéries (résistance des bactéries aux antibiotiques) dans l'environnement, mises en contact prolongé et répété avec des résidus d'antibiotiques.

 

Source et bien plus

Commenter cet article

Archives

Articles récents