Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Obama refuse de condamner les émeutiers anti-Trump

Publié par wikistrike.com sur 24 Novembre 2016, 06:00am

Catégories : #Politique internationale, #Social - Société

Obama refuse de condamner les émeutiers anti-Trump

Le président sortant Obama a refusé de condamner les manifestations perturbatrices qui se produisent à travers le pays contre le président nouvellement élu Donald Trump et les violentes attaques contre ses partisans. 

« Je ne conseillerais pas aux gens qui se sentent fortement ou sont concernés par les problèmes qui ont été soulevées au cours de la campagne, je ne leur conseillerais pas de rester silencieux » a-t-il dit jeudi. 

"J'ai été le sujet de protestations au cours de mon mandat de huit ans. Et je suspecte qui n'y a aucun président dans notre histoire qui n'a pas été le sujet de ces protestations." A-t-il ajouté. 

Les émeutiers à travers le pays ont cassé des fenêtres, vandalisé des voitures, mis le feu, 
brûlé des drapeaux américains, attaqué des officiers de police, coupé des autoroutes principales, saccagé des commerces, et plus encore après la victoire électorale décisive de Trump. 

Les manifestants anti Trump ont également 
violemment attaqué des Américains - certains dans ce qui apparaît être des attaques racistes - qui ont voté pour le président républicain nominé. 

L'activiste « anti intimidation » Shacara McLaurin aurait 
frappé un homme de 74 ans jusqu'à le faire tomber au sol après avoir crié « la vie des noirs compte » pendant une manifestation anti Trump qui s'est tenue à la tour Trump dans la ville de New York. 

Un supporter de Trump âgé de 21 ans prétend qu'une brute anti Trump l'a frappé à l'œil et au nez devant un bar du Massachusetts. L'assaillant l'aurait 
traité de raciste. 

Des activistes de gauche ont attaqué une femme noire sans domicile, Denise Scott, alors qu'elle veillait sur l'étoile de Trump le long du Walk of Fame (littéralement « Promenade de la célébrité ») de Hollywood et a avait des badges qu'elle supportait Trump, sur l'un deux on pouvait lire « 20 millions d'illégaux et des Américains dorment dans des tentes dans la rue. Votez Trump ». 

Un homme suspecté de trafic de drogue dans le Connecticut aurait 
frappé un hommeportant un pin's de Trump. 

Une 
étudiante blanche d'une grande école a été battue par un autre élève qui l'a attaqué à son école de San Francisco, supposément après qu'il est dit « Tu supportes Trump. Tu hais les Mexicains. » 

Une foule 
a ciblé, battu, volé, et presque assassiné David Chicago Wilcox après avoir cogné sa voiture, en le traitant de « garçon blanc partisan de Trump », a-t-il dit. 

Le fils des immigrants légaux et le partisan hispanique de Trump Feras Jabro est également 
devenu la cible d'une attaque de « La Vie des Noirs Compte » en Californie, soi-disant pour avoir porté un chapeau Trump.

 

Traduction Sott 

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents