Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Stonehenge: Une autre découverte

Publié par wikistrike.com sur 4 Novembre 2016, 23:11pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Stonehenge: Une autre découverte
Stonehenge: Une autre découverte
Stonehenge: Une autre découverte

De nouvelles découvertes archéologiques remarquables sont en train de suggérer que Stonehenge fut construit à une époque de rivalité religieuse et politique particulièrement intense.

A trois kilomètres à peine du célèbre monument, sur un important complexe archéologique, Durrington Walls, les archéologues ont découvert ce qui semble avoir

 

Une découverte d'importance internationale.


A l'origine, les archéologues, utilisant la géophysique plus que les fouilles, ont pensé qu'ils avaient trouvé des pierres levées enfouies. Mais cette récente découverte a totalement changé leur compréhension du site qui est le plus grand monument ancien de ce type en Grande-Bretagne.

La révélation la plus significative a été la découverte que le complexe de cercle en bois récemment identifié n'a probablement jamais été terminé, et que, juste après quelques mois ou années que la construction eut commencé, il y a eu un important changement dans l'orientation religieuse, et donc presque tout aussi certainement politique.

Les travaux sur le cercle ont stoppé brutalement vers 2460 avant JC, alors qu'il était en voie d'achèvement. Les 200 à 300 immense poteaux en bois, longs de 6 à 7 mètres et large de 60 à 70 cm, ont été positionnés verticalement dans des trous de 1,5 mètre de profondeur; ils devaient certainement être utilisés pour construire ou agrandir d'autres parties du complexe.

De plus, en quelques mois ou années, les trous de poteaux furent délibérément comblés avec des blocs de craie et recouverts, sur la majeure partie du cercle, par un talus de décombres de craie.

A ce jour, deux des trous de poteaux ont été entièrement fouillés. Au fond de l'un d'eux, les hommes préhistoriques qui ont enterré le siteauparavant occupé par le cercle de bois géant, y ont placé un de leurs outils (une pelle faite en omoplate de vache).


Cela fait certainement allusion au caractère rituel sur la façon dont le changement de direction religieuse a été mis en œuvre. C'est comme si des "révolutionnaires" religieux essayaient, quasi littéralement, d'enterrer le passé.

La question que se posent maintenant les archéologues est de savoir si ces révolutionnaires cherchaient à enterrer leur propre passé, où bien s'il s'agissait d'un autre groupe ou ancienne tradition culturelle qui était mis aux oubliettes de la préhistoire.

Cette découverte est particulièrement importante car le changement d'orientation religieuse est arrivé presque au même moment où Stonehenge lui-même était transformé d'un large cercle de pierres de taille moyennes en un cercle beaucoup plus resserré avec des pierres massives (celles que nous voyons aujourd'hui).

C'est aussi à peu près à la même période qu'un autre très grand complexe religieux préhistorique, Avebury, a été élargi avec la construction d'une avenue de pierres levées longue de 2500m.

Non loin, Silbury Hill, le plus grand tertre artificiel d'Europe avec ses 39m de hauteur, fut aussi construite à peu près à cette même époque
 


Ces changements peuvent aussi être reliés, de façon directe ou indirecte, à l'arrivée en Grande Bretagne, à cette même époque où juste après, d'une nouvelle tradition culturelle (et probablement de nouveaux gens ou nouvelles élites), que les préhistoriens appellent la culture des vases à entonnoir.

Les changements à Durrington Walls et ailleurs représentent donc un élément clé dans l'histoire de la Grande-Bretagne, une partie de la transition de l'ère néolithique à l'âge du bronze.

Généralement, il est impossible d'entrevoir les rivalités internes religieuses et politiques et les conflits de notre passé préhistorique, mais ces découvertes faites à Durrington Walls nous apportent une opportunité sans précédent pour commencer à comprendre les aspects d'un passé habituellement masqué à notre vue.

Les fouilles à Durrington Walls ont été faites par une équipe d'archéologues menée par le professeur Vince Gaffney de l'Université de Bradford et le professeur Mike Parker Pearson de l'Université College de Londres.

 

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents