Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Amérique: L’homme est apparu sur le continent 10.000 ans plus tôt qu’on ne le pensait

Publié par wikistrike.com sur 17 Janvier 2017, 19:20pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Amérique: L’homme est apparu sur le continent 10.000 ans plus tôt qu’on ne le pensait

Des restes d’os présentant des traces d’outils humains ont été retrouvés sur le continent américain. À en croire des archéologues, l’homme est apparu sur le continent 10.000 ans plus tôt qu’on ne le pensait.

Des scientifiques canadiens et britanniques ont fait une nouvelle analyse radiocarbone des os retrouvés dans les cavernes Bluefish, dans le territoire fédéral du Yukon, au nord-ouest du Canada. Cette analyse démontre qu'ils datent bien d'il y a 24 000 ans ce qui est bien antérieur aux dates des livres scientifiques concernant le peuplement du Nouveau Monde. Dans les années 1977 à 1987, ces cavernes avaient déjà été au cœur de discussions animées. Des archéologues y avaient découvert des os d'animaux ainsi que des outils servant à tailler les os.

Une analyse plus détaillée a démontré que ces trouvailles dataient d'environ 30 à 40 000 ans. Pourtant ces chiffres ne correspondent pas aux hypothèses anthropologiques américaines sur les dates du peuplement du continent. Cette affaire s'avérait encore plus compliquée car des fouilles avaient été menées par un archéologue canadien francophone (et non pas anglophone). Pour cette raison, les résultats de ces recherches n'ont pas été pris en considération par les revues scientifiques internationales.

Afin d'éclaircir cette situation ambiguë un groupe de scientifiques canadiens et britanniques a choisi pour une analyse radiocarbone des os présentant des traces d'outils humains. Des résultats prouvent qu'ils datent d'environ 24 000 ans ce qui fait 10 000 ans de plus que les résultats existants et admis par la communauté scientifique. Il y a de fortes chances que ces nouveaux résultats soient examinés avec beaucoup d'attention d'autant plus que des fouilles d'archéologues américains au Chili avaient confirmé le fait que le peuplement avait commencé en Amérique plus de 14 000 ans avant la fin de la glaciation. Auparavant, on considérait que les humains n'avaient pas pu traverser la banquise, avant qu'elle ne fonde, pour atteindre le Nouveau Monde.

Compte tenu des nouveaux résultats, il est difficile de contester des trouvailles brésiliennes qui datent d'environ 40 000 ans. Ainsi, on ne peut plus négliger les nouvelles données obtenues dans les cavernes de Bluefish d'autant plus que cette fois-ci le matériel choisi pour les analyses comprend des preuves qui ne pourront pas être considérées comme des traces de dents ou de griffes de fauves. Donc, cette nouvelle étude pourrait considérablement changer les hypothèses scientifiques sur le peuplement américain.

 

Source
 

Archives

Articles récents