Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Ce documentaire qu’Arte a voulu effacer: « Bachar el-Assad à visage découvert » – A voir absolument

Publié par wikistrike.com sur 14 Janvier 2017, 12:30pm

Catégories : #Politique internationale

Ce documentaire qu’Arte a voulu effacer: « Bachar el-Assad à visage découvert » – A voir absolument

 

« C’est sûr qu’on est loin d’un Saddam Hussein ou d’un Mouamar Kadhafi », affirme à l’époque le documentaire d’Arte. Avant le fameux « Printemps arabe » de Syrie, Bachar el-Assad était reçu en grandes pompes dans les capitales européennes et à l’Elysée… A cette époque la Syrie était un pays sûr et pacifique.

« Il est vrai que le jeune président n’est guère servi par l’actualité. Les Américains déclenchent la guerre en Afghanistan puis en Irak. Dans ce contexte Bachar el-Assad est beaucoup moins séduisant pour les Occidentaux. » dit le commentateur.

Les Américains ne pardonnent pas à Bachar d’avoir condamné l’invasion de l’Irak. C’est dans le documentaire!

Ce documentaire sur la Syrie de Bachar Al Assad a été diffusé en 2009, mais depuis il est devenu totalement incompatible avec la propagande officielle anti-syrienne. Il avait été diffusé jusqu’en 2011 dans tous les médias français sans exception. Ce film est devenu tellement politiquement incorrect, qu’Arte ne l’a bien sûr jamais rediffusé depuis mais au contraire l’a effacé de ses archives, comme s’il n’avait jamais existé. Cette version du pouvoir du président syrien ne correspondait plus du tout avec la politique de diabolisation qui devait permettre de supprimer celui qui était devenu un gêneur pour les ambitions occidentales.

.
Malheureusement pour les censeurs, s’il est très facile de propager des mensonges sur internet, il est par contre très difficile d’y effacer la vérité. Ainsi des internautes l’ont retrouvé et partagé pour qu’il ne tombe pas dans l’oubli comme l’aurait souhaité le pouvoir.

.

Voilà de quoi confondre les manipulateurs de l’opinion publique -pour cacher des projets inavouables-, qui ne reculent pas devant le déclenchement des guerres et l’activation de la machine à tuer. Voilà la réalité des donneurs de leçon diaboliques dont les mots d’ordre partent de Washington et s’imposent aux autorités couchées et complices de l’Union européenne.

 

 

C’est une manœuvre assez courante d’effacer des documentaires compromettants. Ainsi il est aujourd’hui impossible de retrouver un documentaire de France 2 sur les islamistes « français » en Syrie dont l’un des bouchers qui trainait derrière son véhicule un monceau de cadavres sans têtes, a depuis été reconnu comme auteur et instigateur des attentats de Paris. A cette époque, il faisait partie des rebelles modérés auxquels Hollande livrait des armes.

 

Source

Archives

Articles récents