Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Remboursez ! La Primaire Socialiste est un racket, personne ne suit Hamon

Publié par wikistrike.com sur 31 Janvier 2017, 15:15pm

Catégories : #Politique intérieure

Remboursez ! La Primaire Socialiste est un racket, personne ne suit Hamon

La primaire socialiste est une escroquerie, une duperie, et pour le Parti Socialiste lui-même, elle est une balle dans la tête.

 

Les socialistes sont bien gentils d’avoir voulu organiser une primaire dite « citoyenne » dans le but de décider d’un candidat à l’élection Présidentielle, faut-il encore respecter les électeurs qui se sont déplacés à presque 4 millions aux deux tours de scrutin, ce, en leur abandonnant un euro.

Les urnes ont parlé, Benoît Hamon a été élu démocratiquement par les partisans à la rose, cependant, nous assistons depuis son investiture à une fuite des députés vers un ancien Ministre désormais candidat et chef du parti « En marche ! », Emmanuel Macron.

Tandis que la décision populaire place l’ancien Frondeur (et son dangereux programme) à la tête des socialistes, nombre de députés du même rang ont décidé de le larguer, préférant rejoindre « le philosophe bancaire » , se moquant  ainsi ouvertement du vote des sympathisants socialistes.

Plus que de se foutre royalement des électeurs, plus que de ne pas suivre leur décision pourtant claire, plus que de les abandonner, la participation demandée, un euro, peut dès lors s’apparenter à du racket.

Alors que le PS se félicite d’avoir tenu une primaire « citoyenne » sans anicroche (quoi que), il est, quelques jours après la déclaration des résultats, inconcevable de constater que la démocratie interne et populaire ne soit pas entendue.

Quand on organise un vote, on accepte, on assume, on se réunie derrière le gagnant désigné, on se plie, et on respecte les urnes, d’autant plus quand on demande un euro de participation aux courageux membres du parti.  Et justement, ces 3,8 millions d’euros récoltés (à des charrues près) grâce aux sympathisants, posent un sacré problème si certains politiques socialistes lâchent B. Hamon. Car le laisser tomber, c’est plus que de trahir leur engagement, plus que de se moquer des membres et de les laisser tomber à leur tour, c’est aussi de les avoir racketter, la primaire s’étant transformée en vaste fumisterie, un vol direct dans le porte-monnaie.

La fuite des députés PS vers Emmanuel Macron est donc autant une preuve de lâcheté, un profond esprit d’égocentrisme, qu’une intolérable escroquerie.

Rajoutons à cela le coût des débats…  pour pas grand-chose.

WikiStrike demande à ceux qui sont partis mettre un bulletin dans l’urne à ces Primaires « citoyennes » du PS et qui peuvent se sentir voler, de se révolter et de demander le remboursement de leur vote non honoré.

 

 

 

Joseph Kirchner pour WikiStrike

Archives

Articles récents