Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

200 civils tués à Mossoul: Les ONG dénoncent les méthodes de la coalition menée par les USA

Publié par wikistrike.com sur 28 Mars 2017, 10:01am

Catégories : #Politique internationale

200 civils tués à Mossoul: Les ONG dénoncent les méthodes de la coalition menée par les USA

Alors qu’une enquête est en cours pour vérifier qui, de l'armée irakienne ou de la coalition, a effectué à Mossoul les frappes qui ont causé la mort des 200 civils, les ONG, dont Amnesty International dénoncent une violation flagrante du droit International humanitaire de la part de la coalition dirigée par les États-Unis.

L'ONG Amnesty International a accusé la coalition dirigée par les États-Unis de ne pas prendre les précautions nécessaires dans la ville irakienne de Mossoul, où des centaines de civils ont trouvé la mort lors dans des frappes aériennes le 17 mars, lit-on sur le site de l'organisation.

« Un grand nombre de victimes parmi la population civile témoigne que les forces de la coalition, qui mènent une bataille à Mossoul, n'ont pas pris les précautions nécessaires afin d'éviter la mort de civils, ce qui représente une violation flagrante du droit international humanitaire », a déclaré Donatella Rivera, spécialiste d'Amnesty International pour les situations de crise.

« Les preuves recueillies à Mossoul-Est dénotent une situation inquiétante, les frappes aériennes de la coalition dirigée par les États-Unis ayant détruit des maisons avec des familles entières à l'intérieur », a indiqué Mme Rivera.

Suite aux accusations des habitants, une enquête sur la mort de 200 civils est en cours pour vérifier qui de l'armée irakienne ou de la coalition a effectué ces frappes, et dans quelles conditions.

La coalition a reconnu samedi avoir procédé à un raid aérien le 17 mars dans une zone de la ville où des pertes civiles ont été rapportées, sans préciser de quel secteur il s'agissait.

Bagdad qualifie pour sa part d'involontaires les frappes de la coalition.

« Parfois, des gens innocents meurent, mais cela se passe de manière non-intentionnelle, au terme de combats », a indiqué le président irakien.

Moscou a demandé la tenue d'un briefing spécial au Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies (Onu) pour clarifier la situation sur les activités américaines à Mossoul-Ouest, qui ont causé la mort de civils.

Le 19 février dernier, les forces irakiennes avaient lancé une offensive pour reprendre Mossoul-Ouest, après avoir reconquis la partie orientale de la ville en janvier. Depuis lors, elles ont repris plusieurs quartiers de la cité irakienne. Les combats se concentraient aux abords de la vieille ville. L'opération terrestre est accompagnée par les bombardements réalisés par l'aviation irakienne et celle de la coalition internationale dirigée par Washington.

 

Source

Archives

Articles récents