Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des peintures rupestres de 6.000 ans vandalisées au Tchad

Publié par wikistrike.com sur 21 Mars 2017, 19:46pm

Catégories : #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Des peintures rupestres de 6.000 ans vandalisées au Tchad

Perles du désert, les peintures rupestres du site d'Archei, au Tchad, datant de 4.000 av. J-C, ont été dégradées par des inconnus. Une tragédie, selon le ministre tchadien de la Culture. Cependant, des spécialistes espèrent que les dessins pourront être restaurés.

Les peintures rupestres d'un site du patrimoine mondial de l'Unesco au Tchad, dans le désert du Sahara, ont été défigurées par des vandales inconnus, a déclaré le ministère tchadien de la Culture, Mahamat Saleh Haroun.

Ces peintures rupestres dégradées se trouvent sur le site d'Archei dans la région du massif de l'Ennedi, dans le nord-est du Tchad près du Soudan.

Les vandales ont griffonné leurs noms en français et en arabe sur les œuvres anciennes.

​​« On a découvert des inscriptions laissées par des visiteurs. Ils ont écrit par-dessus les peintures rupestres. Je vais envoyer une mission à Archei. Le ministère de la Culture va porter plainte lundi contre X", a déclaré à l'AFP M. Haroun.

 C'est une histoire africaine et ils ont voulu détruire cela. C'est pourquoi je parle d'une tragédie, car elle fait partie de nous », a indiqué M. Haroun, qui est également un cinéaste de renom.

Le plateau d'Ennedi a été classé patrimoine mondial de l'Unesco en 2016.

 

« Sur la surface rocheuse de ses grottes, canyons et abris, des milliers d'images ont été peintes et gravées, constituant l'une des plus grandes collections d'art rupestre du Sahara », peut-on apprendre sur le site de l'Unesco (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture).

Les peintures et gravures rupestres au Tchad représentant hommes et animaux datent du quatrième millénaire avant Jésus-Christ, selon l'Unesco.

De jeunes locaux sont soupçonnés d'être derrière cet acte de vandalisme.

Des spécialistes de l'Onu interrogés par la BBC pensent que les dommages pourraient être réparés.

 

Source

Archives

Articles récents