Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Fillon: Demain, la nouvelle révolution française ?

Publié par wikistrike.com sur 4 Mars 2017, 19:24pm

Catégories : #Politique intérieure

Fillon: Demain, la nouvelle révolution française ?

En meeting à Aubervilliers ce samedi 5 mars, François Fillon a sans doute pété une durite, appelant pratiquement à travers des mots bien choisis à une nouvelle révolution française. 

Alors que ce matin, son manoir de la Sarthe a été perquisitionné par la police toujours en lien avec ses petite magouilles naturelles pour tout politique qui se respecte, l'ancien Premier Ministre à tenu un discours enflammé en banlieue parisienne, en Seine-St-Denis, à Aubervilliers, devant 1 500 militants eux aussi tout feu tout flamme.

«N'abdiquez pas, ne renoncez jamais !», a lancé  François Fillon à ses soutiens, les appelant à «heurter les Bastille et les citadelles» pour qu'il puisse défendre son projet comme candidat LR à la présidentielle.

«Votre engagement doit se poursuivre (...) La France a besoin de vous pour se réformer. Elle a besoin de vous pour heurter les Bastille et les citadelles derrière lesquelles s'abritent les conservatismes, les corporatismes et tous ceux qui ont intérêt à ce que rien ne change», a déclaré le candidat, en grande difficulté dans sa campagne marquée par de multiples défections dans son camp, alors qu'il est menacé de mise en examen pour des emplois présumés fictifs.

Dans son discours devant environ 1 500 personnes, principalement issues de la société civile, l'ancien Premier ministre a décrit la campagne actuelle pour la présidentielle comme «un étrange combat».

«Vous êtes courageux. On veut vous intimider. On s’attaque à moi. Mais, à travers moi, ce qu’on cherche à abattre, c'est le redressement national», a lancé le candidat de la droite à la présidentielle, devant les représentants de quelque 2 500 comités locaux de la société civile créés pour soutenir sa candidature.

«Faites triompher le souffle intense, le souffle inspirant de la liberté, le souffle de la France», a appelé le candidat. «La France a besoin d'un nouveau souffle», a-t-il encore plaidé, après avoir évoqué «l'alliance Macron-Bayrou», copieusement sifflée par le public.

Alors, ses petits privilèges qui lui permettent d'escroquer les français a-t-il plus d'importance qu'une révolution dans les institutions ? D'un, il a tort en ce qui concerne ses magouilles, de deux, il a raison, des choses doivent être bousculées. 

Le soutenir ou ne pas le soutenir ? Tel est désormais la question...

Demain, Fillon est attendu sur l'esplanade des droits de l'Homme, au Trocadéro dont 45 000 personnes minimum sont attendues pour le soutenir mais aussi pour critiquer les institutions qui, il est vrai, ont besoin d'un gros coup de balai. Les manifestants seront-ils calmes, ou voudront-ils entrer en guerre contre l'Etat ?

Les propos de Fillo aujourd'hui sont inquiétants et nul ne sait réellement ni l'affluence de la manifestation parisienne ni son "souffle".

 

Alexander Doyle pour WikiStrike

 

 

Archives

Articles récents