Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les scientifiques sonnent l'alarme: Lé méga tsunami qui ravagera l'Espagne et le Portugal approche

Publié par wikistrike.com sur 29 Mars 2017, 13:00pm

Catégories : #Terre et climat

Les scientifiques sonnent l'alarme: Lé méga tsunami qui ravagera l'Espagne et le Portugal approche

 "La question n'est pas de savoir s'il y aura un tsunami, mais quand cela arrivera-t-il?", indique Begona Perez, responsable de la division de l'océanographie des ports espagnols.

Plus de 40 scientifiques ont tiré la sonnette d'alarme dans un documentaire appelé "La Gran Ola" ("La Grande Vague"). Pour ces experts, ce n'est plus qu'une question de temps: un gigantesque tsunami frappera l'Espagne et le Portugal. Un immense mur d'eau qui fera des milliers de victimes sur la péninsule Ibérique.

"La question n'est pas de savoir s'il y aura un tsunami, mais quand cela arrivera-t-il?", indique Begona Perez, responsable de la division de l'océanographie des ports espagnols.

Comme à Lisbonne en 1755
Selon le Daily Mail, c'est plus précisément le Golfe de Cadix qui serait frappé par ce tsunami. La péninsule Ibérique, qui n'est pas préparée à affronter ce genre de catastrophes, serait tout simplement ravagée. Une tragédie similaire à celle qui avait frappée Lisbonne en 1755. Ce tremblement de terre avait fait entre 50.000 et 75.000 victimes à l'époque.

"La Gran Ola", un documentaire réalisé par Fernando Arroyo, parle aussi d'une situation "préoccupante" dans les zones touristiques en Espagne et au Portugal.

"Les gouvernements ne font rien"
"C'est la vérité. Vous pouvez le croire ou pas. Pendant plusieurs jours, de vastes zones ne pourront pas être évacuées. Il n'y aura plus d'électricité, plus de moyens de communication, plus d'eau. Des villes entières, comme Cadix, devront être évacuées", a précisé Fernando Arroyo dans El Pais.

Les propos d'un autre expert, Mario Lopes, abondent dans le même sens. "Les gouvernements ne font rien. Ce qu'il faut faire est écrit noir sur blanc. Les politiciens connaissent ce risque sismique. On pourrait le réduire", ajoute ce scientifique portugais.

Archives

Articles récents