Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Existe-t-il un calendrier prévisionnel pour les attentats ?

Publié par wikistrike.com sur 22 Avril 2017, 08:22am

Catégories : #Religion - pensées, #Social - Société, #Politique intérieure

Existe-t-il un calendrier prévisionnel pour les attentats ?

La police et les services de renseignement français disposent de moyens ultra sophistiqués et de moyens colossaux leur permettant de débusquer les intentions malveillantes des terroristes et de désamorcer toute tentative d’attentat sur le territoire, mais apparemment leurs logiciels n’ont pas dû noter ce que montre l’illustration ci-dessus. Avant chaque grande élection, il y a eu un attentat. On pouvait donc supposer, sans être pour autant un grand complotiste, que celles qui sont en cours n’échapperaient pas à la règle.

On pouvait aussi supposer, toujours sans être complotiste pour cela, que l’attentat commis sur les Champs Elysées serait aussitôt revendiqué par Daesh (qui s’emmêle un peu les pinceaux au passage en croyant que son auteur est belge), et que le terroriste est « bien connu » de la police ou des services de renseignement. Il n’y a aucun risque à affirmer ce dernier point parce que tous les terroristes qui ont agi sur le territoire français étaient des « bien connus de la police », et pour certains d’entre eux, il s’est avéré qu’il pouvait y avoir bien plus qu’une simple « connaissance ».

Il serait sans doute intéressant de savoir par quel miracle l’assassin des Champs Elysées s’est retrouvé dans la rue alors qu’il devait être en prison. Cela nous permettrait d’en savoir un peu plus sur ceux qui se cachent derrière les exécutants et qui facilitent ou coordonnent leurs actions. Etrangement, cela n’intéresse pas nos médias et nos dirigeants. Ils sont plus intéressés à faire des élucubrations sur le parcours supposé d’un malfrat, ou combien de « Allah Akbar » il a proférés juste avant d’être abattu, plutôt que de creuser derrière l’évènementiel. François Hollande est parti en guerre contre Daesh mais, l’a-t-on entendu prononcer une seule fois le nom du chef de cette engeance, ou même faire allusion à l’existence d’un tel chef ? C’est comme s’il n’existait pas ou ne comptait pas vraiment. Pour quelqu’un qui n’a que les mots « Bachar Al Assad » à la bouche à chacun de ses discours où il est question de la Syrie, c’est pour le moins curieux.

Avic Réseau International

Commenter cet article

Archives

Articles récents