Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les "nouveaux" manuscrits de la mer Morte bientôt traduits

Publié par wikistrike.com sur 4 Avril 2017, 09:40am

Catégories : #Religion - pensées, #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Les "nouveaux" manuscrits de la mer Morte bientôt traduits

Des scientifiques américains envisagent de traduire 28 nouveaux fragments des manuscrits de la mer Morte retrouvés début février dans une grotte israélienne. L’âge des documents est estimé à plus de 2.000 ans.

Des experts bibliques des États-Unis, pour la plupart des chercheurs de l'Azusa Pacific University (Californie) et du Southwestern Baptist Theological Seminary (Texas), comptent traduire et publier sous peu de nouveaux fragments des soi-disant manuscrits de la Mer morte, jusqu'alors inconnus du grand public, écrit le site LiveScience.

Rappelons que l'Université Hébraïque de Jérusalem a annoncé début février la découverte d'une nouvelle grotte ayant abrité des manuscrits de la mer Morte, l'une des « plus importantes trouvailles » concernant ces célèbres écrits depuis leur découverte il y une soixantaine d'années.

Ces textes, datant du 3e siècle avant JC au 1er siècle après JC, sont un ensemble de près d'un millier de parchemins principalement en hébreu, mais aussi en araméen et en grec, parmi lesquels figurent de nombreux livres de l'Ancien Testament. Ils constituent les plus anciens manuscrits connus de la Bible hébraïque.

Jusqu'à présent, les archéologues avaient établi que les manuscrits, retrouvés par un berger bédouin au nord-ouest de la mer Morte entre 1947 et 1956, à proximité du site archéologique de Qumran, avaient été entreposés dans 11 grottes.

De nombreux experts estiment que les manuscrits de la mer Morte ont été rédigés par les Esséniens, une secte juive dissidente qui s'était retirée dans le désert. D'autres pensent qu'ils pourraient provenir de bibliothèques du Temple juif qui s'élevait à Jérusalem et de bibliothèques privées mises à l'abri dans des grottes à l'approche des Romains qui ont détruit le Temple en l'an 70.

 

La majorité des quelque 900 manuscrits mis au jour à Qumran sont conservés au Sanctuaire du Livre, au sein du Musée d'Israël à Jérusalem.

 

Source

Commenter cet article

Archives

Articles récents