Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Dans son livre « Un président ne devrait pas dire ça » Hollande explique nettement qu'il a fondé « en Marche » le mouvement d'Emmanuel Macron.

Publié par wikistrike.com sur 6 Mai 2017, 07:45am

Catégories : #Politique intérieure

Dans son livre « Un président ne devrait pas dire ça » Hollande explique nettement qu'il a fondé « en Marche » le mouvement d'Emmanuel Macron.

Cet extrait provient du livre "Un président ne devrait pas dire ça...", sorti le 2 mars 2017. Les médias se moquent très souvent des réseaux sociaux et pourtant, c'est un internaute lambda qui a publié cette page le 29 avril dernier sur Twitter. Personnellement, je n'ai pas lu ce livre mais un autre internaute confirme que cet extrait est authentique. Je vous laisse le découvrir :

« Tant qu'il y avait des partis de gauche, les communistes, les Verts, qui acceptaient de faire alliance avec le PS et qui représentaient quelque chose, on n'avait aucun intérêt à refonder le PS, commence-t-il. Mais dès lors que ces alliés se sont rigidifiés, sectarisés, il faut faire sans ces partis-là. 

Comment ? 

Avec le parti le plus important, on en fait un nouveau qui permet de s'adresser aux électeurs ou aux cadres des autres partis. Ce que vous ne faites plus par les alliances, vous le faites par la sociologie. Par l'élargissement. C'est une œuvre plus longue, plus durable, moins tributaire d'alliances. Vous pouvez imaginer que viennent aussi des gens qui n'ont jamais fait de politique partisane, des gens du centre... » 

Ca ne peut pas être un jeu d'appareil, insiste Hollande, parce que ce n'est pas en additionnant les socialistes, un bout de Radicaux, quelques communistes et quelques écologistes, c'est en disant : voilà, on fait une grande formation politique... » 

Ce nouveau mouvement, susceptible de réunir toute la gauche dite de gouvernement, Hollande imaginait alors le lancer dès le « début de l'année 2016 ». Il a pris du retard, manifestement. On n'a pas osé franchir le pas. « Il y a intérêt à le faire dans la perspective d'une élection présidentielle plutôt qu'au lendemain », justifie-t-il.

Et hop miracle, avril 2016, on assiste à la naissance du "nouveau mouvement En Marche" et nous voilà parti pour assister à la réélection de François Hollande via sa créature le tout soutenu par tous les politiciens verreux qui fait couler le navire. Voilà comment on entube 66 millions de français avec du..."renouveau". 
 

Archives

Articles récents