Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les soldats ukrainiens se mutinent contre leurs officiers alcooliques et les attachent au pilori

Publié par wikistrike.com sur 16 Mai 2017, 08:35am

Catégories : #Politique internationale, #Social - Société

Les soldats ukrainiens se mutinent contre leurs officiers alcooliques et les attachent au pilori

Les médias qui informent réellement sur ce qui se passe dans la soi-disant zone de l’Opération Anti-Terroriste (OAT) dans le Donbass parlent depuis longtemps des problèmes d’alcoolisme galopant au sein de l’armée ukrainienne et de ses conséquences en terme de pertes hors combat de cette même armée.

Car l’armée ukrainienne est constituée pour partie de conscrits qui sont là contraints et forcés, et qui de facto ne sont pas très motivés pour mener ce qui est en réalité une guerre de proxys transformée en guerre civile. Contrairement aux bataillons spéciaux et à la Garde Nationale issue de ces mêmes bataillons, qui prennent plaisir à terroriser, torturer, mutiler et blesser des civils innocents.

Mais si habituellement, ce sont les simples soldats qui sont dénoncés pour leur abus d’alcool, il semble que ce problème touche aussi les officiers de l’armée ukrainienne.

Ainsi la semaine dernière, des photos sont apparues sur internet montrant deux officiers de la 54e brigade des Forces Armées Ukrainiennes (FAU) attachés à des piloris à coup d’adhésif par leurs propres soldats, qui ont ensuite pris des photos qu’ils ont postées sur internet.

Il semble que les soldats de cette brigade en aient eu assez de l’état d’ébriété constant de leurs officiers et aient décidés de prendre des mesures radicales, qui sont ni plus ni moins qu’une mutinerie. Le ministère de la Défense considère en tout cas sérieusement cette affaire, et a envoyé une commission sur place pour mener l’enquête, d’après le poste Facebook d’un volontaire qui aide les soldats ukrainiens, Iouri Myssiagin.

« La commission est arrivée en grand nombre sur le site de l’incidentIls mettent la 54e brigade sens dessus-dessousessayant de trouver ceux qui ont attaché les officiers et qui les a libérésAlors, vous me demandez à quel niveau doit tomber le respect dû aux officiers et ce qu’ils doivent faire pour finir attachés sur site Je vais vous le dire… De quel honneur de l’uniforme d’officier parlons-nous si l’officier lève le coude constamment, et est par conséquent mort saoul ?! L’analyse du taux d’alcool a montré que le major avait plus de 4 g/L de sangOui, vous avez bien entendu, plus de 4 g d’alcool par litre de sangIl semble qu’après une telle dose d’alcool un homme ne peut pas rester debout [note : à 4 g d’alcool par litre de sang une personne normale se trouve en état de coma éthylique]Le capitaine avait moins d’alcool dans le sang, mais c’était déjà beaucoupJe me souviens de lui lors du déploiement dans l’arc de Svetlodarsk. Il était nouveau dans la brigade, mais il buvait déjà beaucoup, » a-t-il déclaré sur sa page Facebook.

D’après ce volontaire (que l’on peut difficilement accuser de faire de la propagande pro-russe au vu de son mur Facebook et de l’aide qu’il apporte aux soldats ukrainiens) les deux commandants concernés ont refusé de quitter l’armée ukrainienne suite à ce scandale, et les médias ukrainiens essayent même de les présenter comme des héros (sic).

« Les journalistes qui rapportent les événements sont encore plus incroyablesIls les ont présenté comme des héros des combats de l’arc de SvetlodarskOui, des héros avec 4 g d’alcool par litre de sang dans le corps », a conclu le volontaire.

Voilà où en sont la presse et la propagande ukrainienne, après les collaborateurs de nazis, les officiers alcooliques deviennent les nouveaux héros de l’Ukraine post-Maïdan. On a les héros qu’on peut…

Pendant ce temps là le pays coule tel le Titanic, et l’orchestre continuer de jouer comme si de rien n’était.

Christelle Néant

source:https://dnipress.com/fr/posts/soldats-ukrainiens-se-mutinent-contre-officiers-alcooliques-et-attachent-au-pilori/

Commenter cet article

Archives

Articles récents