Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Attentats à Téhéran : est-ce le début de la confrontation directe Iran-Arabie Saoudite ?

Publié par wikistrike.com sur 8 Juin 2017, 08:22am

Catégories : #Politique internationale

Attentats à Téhéran : est-ce le début de la confrontation directe Iran-Arabie Saoudite ?

Il ne s’est passé que quelques semaines après les menaces publiques de Mohamed Ben Salmane de porter la guerre à l’intérieur de l’Iran. Juste après cette déclaration belliqueuse et outrancière, le gouvernement iranien a porté plainte auprès de l’ONU. Les Iraniens comme les Russes tiennent à prendre à témoin la communauté internationale des dépassements des Etats-Unis et de ses vassaux.

Aujourd’hui Téhéran a été le théâtre de 2 attentats simultanés et apparemment coordonnés, le 3ème ayant été mis en échec. On n’a pas besoin d’attendre les enquêteurs iraniens pour savoir que les auteurs sont les Moudjahidine Khalq, même si Daesh a prêté son nom.

Il est évident aussi que le service de renseignement saoudien, qui est maintenant sous le contrôle direct de l’homme fort, est le commanditaire de l’opération.

Il y a quelques mois le Prince Turki, le créateur d’Al Qaeda et l’ex-patron du renseignement du royaume saoudien a assisté au congrès des Moudjahidines. Ce congrès s’est tenu à Paris sous l’œil attendri de la DGSE et Turki y a apporté publiquement le soutien de son pays à cette organisation.

Il faut savoir que cette organisation était auparavant inscrite comme terroriste sur les listes occidentales et en a été retirée.

L’action terroriste d’aujourd’hui a visé 2 symboles de la légitimité du régime : le parlement et le mausolée de Khomeiny. Le modus operandi montre que ce fut un travail de professionnels bien entraînés. Le but était de prendre en otage des parlementaires.

Le but était aussi de faire exploser de l’intérieur le mausolée de Khomeiny dont on venait de fêter en grande pompe l’anniversaire du décès. C’était une action à portée militaire nulle, mais qui avait pour but d’influencer les rapports de forces psychologiques.

CIA, Mossad, Services de Renseignement saoudiens travaillent la main dans la main pour infiltrer et faire opérer en Iran les agents des Moudjahidines Khalq. Ces mêmes services instrumentalisent aussi une organisation terroriste qui dit lutter pour l’indépendance du Baloutchistan. Les populations Baloutche se partagent entre le Pakistan (Sud-ouest -7 millions d’habitants) et l’Iran (Sud-est-2 millions d’habitants).

Même si Nawaz Charif (l’actuel Premier Ministre pakistanais) est l’homme des Saoudiens, les Services de Renseignement pakistanais coopèrent étroitement avec leurs collègues iraniens. Cette coopération a fonctionné pour l’arrestation du jeune leader de Joundallah dont l’avion a été obligé de descendre en Iran.

Les opérations d’infiltration en Iran se succèdent à un rythme accéléré, mais échouent aussi régulièrement. Rien qu’en 2016 les services de sécurité iraniens ont fait échoué 70 tentatives. Avant les élections 10 cellules ont été démantelées.

Ceci dit, imaginons que les Iraniens décident de déstabiliser le royaume de l’Arabie Saoudite et les EAU, combien à votre avis ces régimes tiendront-ils ?

 Le Dessous des cartes

Commenter cet article

Archives

Articles récents