Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Les vraies raisons de la crise entre le Qatar et l'Arabie saoudite n'ont pas trait au soutien du terrorisme islamique

Publié par wikistrike.com sur 5 Juin 2017, 15:16pm

Catégories : #Politique internationale

Les vraies raisons de la crise entre le Qatar et l'Arabie saoudite n'ont pas trait au soutien du terrorisme islamique

Les raisons de la crise entre le Qatar et l'Arabie saoudite ne tiennent pas au soutien qatari apporté aux terroristes islamiques en Libye, en Syrie, au Yémen ou en Irak mais bel et bien au rapprochement du Qatar avec l'Iran. Ce que les pays du Golfe sunnites et alliés d'Israël ne pouvaient tolérer plus longtemps. Certains vont jusqu'à considérer que le Qatar est l'ouverture de l'Iran sur les pays du Golfe. Le Qatar est le seul pays membre du Conseil de coopération du Golfe (CCG) qui maintient des relations normales avec Téhéran. La récente rencontre entre Donald Trump et les élites politiques saoudiennes avait pour objectif non seulement de vendre massivement des armes mais aussi de créer une sorte d'« Otan arabe » dans le but de contenir l'Iran.
 
En matière de terrorisme, si le Qatar a financé et armé les groupes terroristes tels qu'Al-Qaïda en Syrie, l'Arabie saoudite (principal allié des Etats-Unis, d'Israël, de la France et de la Grande-Bretagne dans la région) finance et arme également le terrorisme islamiste dans le monde. Une investigation récente publiée par le think tank étatsunien Institute of Gulf Affairs révèle que la nationalité la plus répandue au sein de l'Etat islamique est la nationalité saoudienne. De plus cette étude révèle que plus de 400 étudiants saoudiens aux Etats-Unis ont rejoint les camps de l'Etat islamique avec la bénédiction de l'Arabie saoudite et la complicité des services étatsuniens.

Une vaste hypocrisie que les médias atlantistes tendent à masquer. On sait depuis 2011 que les Occidentaux financent, arment les terroristes d'Al-Qaïda avec la complicité du Qatar et de l'Arabie saoudite d'abord en Libye puis en Syrie mais silence dans les rangs il ne faut pas trop le répéter. Sauf si cela sert la cause saoudo-israélo-étatsunienne contre leur ennemi juré : l'Iran ? Où l'on perçoit que le terrorisme et son financement n'est que l'instrument d'une géopolitique à la confluence des intérêts occidentaux et des pays du Golfe au Moyen-Orient ?

 

Lu ici 

Archives

Articles récents