Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des documents confirment que les États-Unis ont déjà livré des armes létales à l’Ukraine

Publié par wikistrike.com sur 10 Août 2017, 10:22am

Catégories : #Politique internationale

Des documents confirment que les États-Unis ont déjà livré des armes létales à l’Ukraine

Un autre article qui ne surprendra pas la plupart d’entre nous sur la stratégie des USA qui, bien qu’appelant à cesser le feu avec la France, l’Allemagne et la Russie, livrent sournoisement des armes létales à l’Ukraine. Si, comme il est suggéré, c’est (peut être) un coup d’Obama pour discréditer la politique de Trump, puisque le contrat a été signé avant que Trump soit au pouvoir, donc sous l’administration Obama et la livraison effectuée après l’accession de Trump à la Maison Blanche, sans qu’il en soit informé (?). Voilà une bonne base de réflexion. Merci Thierry65

Cet article est traduit par mes soins avec l’aide de Google.

SF a obtenu des photos exclusives du contrat entre la société publique ukrainienne Spetstechnoexport et la société américaine AirTronic USA sur la livraison d’armes létales en Ukraine.

 

The specific contract is for the delivery of 100 PSRL-1 Launchers worth $554,575 USD.

The contract date: November 11, 2016.

The delivery date: April 8, 2017.

PSRL-1 (lanceur de fusée à épaule de précision) est une version modernisée du lanceur de grenade anti-balles russe RPG-7. AirTronic USA a lancé une production en série de l’arme au cours du trimestre de 2016. La société a développé et produit maintenant deux modifications du RPG-7: PSRL-1 (Precision, lanceur de fusée à épaule) et GS 777 (PSRL-2).

Les armes ressemblent au RPG-7, mais l’utilisation de nouveaux matériaux permet une diminution de masse tout en augmentant la facilité d’utilisation.

Le lanceur AirTronic USA utilise des grenades RPG-7. Cependant, la société développe des grenades guidées et augmente la portée effective jusqu’à 2 000 m. En outre, AirTronic USA va développer de nouvelles munitions, y compris les grenades thermobariques et des grenades à charge façonnée, pour le lanceur.

Selon certains rapports, les lanceurs ont été livrés à la garde nationale de l’Ukraine, y compris le régiment Azov.

Il est intéressant de noter que, selon la source des photos, cette livraison était un cas isolé de livraison d’armes mortelles en Ukraine.

Cependant, le contrat et la livraison violent clairement la loi des États-Unis, car les organismes juridiques américains n’ont pas approuvé la livraison d’armes mortelles en Ukraine. À l’heure actuelle, Washington envisage toujours cette option.

Certains experts de SF suggèrent que le contrat peut effectivement représenter un acte de sabotage, qui fait partie de l’effort général de l’administration Obama visant à porter atteinte au président américain Donald Trump et à sa politique déclarée à l’égard de l’Ukraine. Le contrat a été signé très proche du moment où Barack Obama devait quitter la Maison Blanche. Le contrat était probablement une partie de la campagne en cours pour saper les liens bilatéraux entre l’administration Trump et Moscou.

Quelle que soit l’origine de la décision, la livraison d’armes mortelles a eu lieu en avril 2017.

Selon le courriel reçu par SF, la source contient tous les documents nécessaires au contrat et confirme la livraison d’armes mortelles. Dans ce cas, toute enquête indépendante sur l’incident révélera le fait de la livraison d’armes mortelles et confirmera que le contrat existe.

Dernière page avec les tampons

Voir les six autres pages

Source SouthFront.org qui, comme DoniPress nous informe sur la situation en Ukraine. C’est à chacun de se faire une opinion, compte tenu de ce que nous savons déjà. Cet article est cité par Spoutnik-News, que je n’ai pas repris, car le lien source n’était pas actif.

Commenter cet article

Archives

Articles récents