Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Le Luxembourg promulgue la première loi européenne sur l’exploitation des ressources spatiales

Publié par wikistrike.com sur 1 Août 2017, 17:02pm

Catégories : #Astronomie - Espace

Ils ont pillé la Terre, au tour de l'univers...

Ils ont pillé la Terre, au tour de l'univers...

Les acteurs privés intéressés devront obtenir un agrément du ministère de l’économie afin de pouvoir ramener les ressources sur Terre ou les utiliser pour construire des bases.

C’est une première européenne. Le Luxembourg a voté à la mi-juillet une loi autorisant l’exploration et l’utilisation des ressources de l’espace, qui entre en vigueur mardi 1er août. Le texte permet aux entreprises établies dans ce pays de moins de 600 000 habitants d’extraire et de s’approprier des ressources spatiales, telles que des métaux, des hydrocarbures ou de l’eau.

Avec ce projet, baptisé spaceresources.lu« le Grand-Duché [fait] un pas majeur supplémentaire pour se positionner comme pôle européen en matière d’exploration et d’utilisation commerciales des ressources spatiales », avait expliqué, mi-juillet, Etienne Schneider, ministre luxembourgeois de l’économie.

Un intérêt économique

Le Luxembourg devient ainsi le seul pays européen à permettre aux acteurs privés d’exploiter les ressources de l’espace. Ceux-ci devront obtenir un agrément du ministère de l’économie, et pourront ensuite ramener les ressources sur Terre ou les utiliser pour construire des bases.

En se dotant d’un tel cadre législatif sur les ressources spatiales, le Grand-Duché, dont l’économie est principalement portée par le secteur financier, cherche avant tout un relais de croissance. Le pays ambitionne de développer une industrie du « New space » (« nouvel espace »).

Quatre entreprises du secteur spatial sont installées au Luxembourg : les américaines Deep Space Industries et Planetary Resources (qui veulent développer l’exploitation des ressources présentes dans l’environnement spatial, notamment sur les astéroïdes), la japonaise Ispace (spécialisée dans la robotique) et la société germano-luxembourgeoise Blue Horizon (qui veut rendre possible la vie dans l’espace).

L’Etat luxembourgeois, qui détient 17 % du deuxième opérateur mondial de satellites, la Société européenne des Satellites (SES), est aussi actionnaire de Planetary Resources.

En avril, le pays a annoncé la mise en place, pour octobre 2018, d’une agence spatiale luxembourgeoise et d’un fonds d’investissement dédié au financement de cette dernière. La Banque européenne d’investissement et l’Agence spatiale européenne se sont associées au projet. Un accord est également attendu, en octobre, avec l’UAE Space Agency, l’agence spatiale des Émirats Arabes Unis.

Interrogé par Le Figaro, Etienne Schneider a assuré que soixante entreprises étaient « intéressées par le programme » spaceresources.lu et souhaitaient s’installer au Luxembourg.

Lire aussi :   Les odyssées de l’espace

Le Luxembourg veut se lancer dans le forage spatial

Un projet controversé

…/…

Lire la suite

Source Le-Monde

Voir: Plusieurs expulsions locatives traumatisantes illustrent l’absence d’une prévention efficace

Les mises à la rue pour impayés de loyer n’épargnent plus les personnes âgées.

Archives

Articles récents