Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Une pierre avec des inscriptions en plusieurs langues découverte en Espagne intrigue les chercheurs

Publié par wikistrike.com sur 17 Août 2017, 12:47pm

Catégories : #Les anciennes écritures, #archéologie - Histoire - Préhistoire - Patrimoine

Une pierre avec des inscriptions en plusieurs langues découverte en Espagne intrigue les chercheurs
Une pierre avec des inscriptions en plusieurs langues découverte en Espagne intrigue les chercheurs
Une pierre avec des inscriptions en plusieurs langues découverte en Espagne intrigue les chercheurs

Les chercheurs tentent de reconstituer l’histoire d’une tablette de pierre retrouvée en Espagne avec des inscriptions qui semblent être en plusieurs langues.

La tablette appelée la Stèle de Montoro a été découverte dans le champ d’un agriculteur en 2002 dans ce qui était la ville de Montoro en Andalousie. Le fermier l’a jeté sur le côté jusqu’à ce que des employés nationaux du département de l’environnement ne la trouve. Ils ont remarqué des marques étranges à sa surface et l’ont donné à un musée local, selon IB Times.

Ce n’est qu’en 2012 que Leonardo García Sanjuán de l’université de Séville et Marta Díaz-Guardamino de l’université de Southampton au Royaume-Uni ont décidé de se pencher dessus.

Leurs découvertes publiées dans l’édition d’août 2017 de Antiquity ont offert quelques réponses concrètes pour savoir comment de si nombreuses écritures se sont retrouvées inscrites sur une tablette de pierre.

La plupart des symboles étaient identifiables, et semblaient présenter des inscriptions en paléo-hispanique du Nord-Est, en gréco-ibérique, en phénicien, en protosinaïtique et en proto-canaaéen, ainsi qu’un épigraphe en sudarabique selon IB Times.

Bien que le musée d’Archéologie de Montorro où l’artefact est conservé indique qu’il date de l’Âge de Bronze, des chercheurs estiment qu’il a été gravé entre le Bronze final et l’Âge du Fer, allant du neuvième au troisième siècle av. J.-C. .

García Sanjuán a indiqué qu’il cherchait à creuser dans le champ de l’agriculteur où il a été découvert pour voir s’il se trouvait d’autres artefacts proches pouvant donner un indice sur son âge. Cependant l’agriculteur ne l’a laissé creuser que sur une petite parcelle et il n’a rien pu découvrir d’utile.

En se basant sur l’analyse de la zone environnante, les chercheurs pensent que la tablette a été gravée à partir d’anciennes interactions entre les sociétés lettrées méditerranéennes et les sociétés non-lettrées ibériques qui pourraient avoir simplement imité l’écriture.

Il s’agit en tout cas d’une découverte unique – qui montre soit la diversité de population et de langues dans la région à cette période, soit qu’une société ibérique dans ce qui est maintenant le Sud-Ouest du Portugal et de l’Espagne cherchait à savoir comment écrire en se basant sur d’autres écritures.

« Il est rare de trouver quelque chose comme cela – les inscriptions sur la stèle ne peuvent être lues. Il n’y a pas une seule écriture ayant du sens », a déclaré García Sanjuán à IB Times.

 

Source

Archives

Articles récents