Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Où se trouvait Ben Laden le 10 Septembre 2001 ? Une journée avant le 10/09 il était dans un hôpital militaire pakistanais

Publié par wikistrike.com sur 14 Septembre 2017, 10:01am

Catégories : #Politique internationale

Où se trouvait Ben Laden le 10 Septembre 2001 ? Une journée avant le 10/09 il était dans un hôpital militaire pakistanais

Michel Chossudovsky : Ben Laden hospitalisé le 10 Septembre. Rapport de Dan Rather de la CBS.

Le rapport de la CBS suggère que Oussama Ben Laden avait été admis dans l’hôpital militaire de Rawalpindi le 10, moins de 24 heures avant les attaques terroristes.

Ce rapport ne précise pas vraiment quand il a été libéré

Néanmoins le rapport met en doute le récit officiel sur le fait que Oussama Ben Laden était responsable de la coordination des attaques du 11/09.

A partir de quel endroit ? De son lit d’hôpital ? De son ordinateur ou téléphone portable ?

Au sein du siège militaire pakistanais situé à Rawalpindi sont intégrés des résidents militaires américains et des conseillers travaillant avec leurs collègues pakistanais qui systématiquement rendent des comptes à Washington. Il serait impossible pour Oussama Ben Laden d’intégrer un hôpital militaire pakistanais sans se faire remarquer. Oussama est la source d’information de la CIA. Son origine est connue.

Si ce rapport de CBS est correct, ceci confirme donc que la localisation de Oussama Ben Laden le 10 Septembre était connue par le gouvernement Bush.

Très probablement Oussama disposait d’un GPS (puce de localisation intégrée) dans son corps, ou d’un GPS dans son ordinateur ou sur son téléphone portable qui a permis au service de renseignements américains d’obtenir son emplacement précis en temps réel. (Ce GPS y compris la puce de localisation intégrée était facilement accessible au service de renseignements  américains et aux forces de l’ordre bien avant 2001).

Oussama aurait pu être arrêté le 10 Septembre 2001. Mais cela ne s’est pas produit.

Donald Rumsfeld a inlassablement affirmé que l’endroit où se trouvait Oussama Ben Laden était inconnu : « c’est comme chercher une aiguille dans une boîte de foin ». C’est un pur mensonge. Inutile de préciser que, « chercher Ben Laden au lendemain des événements du  11/09 a servi à soutenir la légende du « terroriste le plus recherché au monde ».

Extrait de la présentation de Michel Chossudovsky à l’Université McMaster, en Ontario en 2002.

 

 

***

La transcription complète du rapport de la CBS est présentée ci-dessous. La vidéo originale de la CBS est également fournie.

Localisation de Ben Laden avant le 11/09.

CBS Evening News avec Dan Rather; Auteur: Dan Rather, Barry Petersen

CBS, 28 Janvier 2002

Centre for Research on Globalisation (CRG),  globalresearch.ca ,  28  Mars 2002

Dan Rather Présentateur à la CBS : Alors que les Etats-Unis et leurs alliés en guerre contre le terrorisme, font pression pour la chasse à Oussama Ben Laden, CBS News a une information exclusive ce soir là, sur l’endroit où se trouvait Ben Laden et ce qu’il faisait au cours des dernières heures avant que ses adeptes n’attaquent les Etats-Unis le 11 Septembre.

Ceci est le résultat de rapports d’enquête difficiles par une équipe de journalistes de CBS et par l’un des meilleurs correspondants étrangers, Barry Petersen de CBS. Voici son rapport.

(Début de la vidéo) Barry Pertersen, correspondant de la CBS (voix off) : tout le monde se souvient de ce qui s’est passé le 11 Septembre. Voici l’histoire de ce qui s’est passé la nuit précédente. C’est un récit aussi tordu que la chasse à Oussama Ben Laden.

CBS NEWS a déclaré que la nuit précédant les attaques du 11 Septembre, Oussama Ben Laden se trouvait au Pakistan. Il recevait un traitement médical avec le soutien de l’armée qui, quelques jours plus tard, s’engageait à appuyer la guerre antiterroriste des États-Unis en Afghanistan.

Le service des renseignements pakistanais affirme à CBS News que Ben Laden était bien présent dans cet hôpital militaire de Rawalpindi pour un traitement de dialyse rénale. Cette nuit-là, dit cette auxiliaire médicale qui souhaitait que son identité soit protégée, ils ont transféré tous les membres du personnel du département d’urologie et ont envoyé une équipe secrète pour les remplacer. Elle affirme que c’est un traitement pour une personne très spéciale. L’équipe spéciale n’était évidemment pas très bonne.

« L’armée l’avait entouré », d’après l’employé de cet hôpital qui souhaitait également que son identité soit masquée, « et j’ai aperçu le patient mystérieux se faire aider à sortir de la voiture. A partir de ce moment » déclare-t-il « j’ai vu beaucoup de photos de cet homme ». C’est l’homme connu sous le nom de Oussama Ben Laden. J’ai également entendu deux officiers de l’armée se parler. Ils disaient que Oussama Ben Laden était recherché. » Ceux qui connaissent Oussama affirment que Ben Laden souffre de nombreuses affections, de problèmes de dos et d’estomac. Ahmed Rashid, qui a beaucoup écrit sur les talibans dit que l’armée était souvent là pour aider avant le 11/09.

Ahmed Rashid, considéré comme un expert sur le sujet : il y avait des rapports selon lesquels les renseignements pakistanais avaient aidé les talibans à acheter des appareils de dialyse. Et d’après la rumeur le dernier achat était destiné à Oussama Ben Laden.

Petersen (en vidéo): les médecins de l’hôpital ont déclaré à CBS News qu’il n’y avait rien de spécial cette nuit-là, mais ils ont refusé notre demande de voir des enregistrements. Les responsables gouvernementaux ont nié ce soir que Ben Laden ait eu un traitement médical cette nuit-là.

Voix off: Mais c’est le président pakistanais Musharaf qui a annoncé publiquement  ce que beaucoup soupçonnaient, que Ben Laden souffrait d’une maladie rénale, et qui affirmait même qu’il pensait que Ben Laden était mourant. On a la preuve en regardant cette vidéo la plus récente qui montre un Ben Laden pâle et hagard, sa main gauche sans aucun mouvement. Les responsables de l’administration Bush reconnaissent qu’ils ne savent pas si Ben Laden est malade ou même mort.

Donald Rumsfeld Secrétaire à la défense : En ce qui concerne l’Etat de santé de Ben Laden, je n’ai pas de nouvelle là-dessus.

Petersen: Les États-Unis n’ont aucun moyen de savoir qui, dans l’armée ou les services de renseignements pakistanais, a soutenu les talibans ou Oussama ben Laden jusqu’à la veille du 11 septembre en organisant une dialyse pour le garder en vie. Les États-Unis ne sauraient donc peut-être pas si ces mêmes personnes pourraient l’aider à retrouver la liberté.

 

 

 Prof Michel Chossudovsky
GlobalResearch.ca

Traduit par Saadia Khallouki, relu par Martha pour Réseau International

Archives

Articles récents