Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Premières images de vidéosurveillance de l’évasion de prison de Redoine Faïd en 2013

Publié par wikistrike.com sur 6 Octobre 2018, 07:18am

Catégories : #Social - Société

Premières images de vidéosurveillance de l’évasion de prison de Redoine Faïd en 2013

BFM-TV a réussi à se procurer les images de vidéosurveillance de l'évasion de 2013 du braqueur Redoine Faïd qui a été interpellé mercredi dernier dans l'Oise à l'issue d'une nouvelle évasion et d'une cavale de 93 jours.

Le braqueur multirécidiviste Redoine Faïd a été interpellé dans la nuit de mardi à mercredi à Creil, dans l'Oise, trois mois après sa spectaculaire évasion de prison, le 1er juillet dernier. Mais il s'était déjà évadé précédemment, de la prison de Lille-Sequedin, en 2013. BFM-TV a rendu publiques ce vendredi les images de vidéosurveillance de cette évasion. Seules des photos avaient été diffusées jusqu'alors.

Ce 13 avril 2013, Redoine Faïd était incarcéré à la maison d'arrêt de Lille-Sequedin (Nord) où il se trouvait en détention préventive après un braquage raté et une fusillade qui avait coûté la vie à une policière.

À l'issue d'une préparation de plusieurs semaines, il a pris en otage quatre surveillants en utilisant une arme de poing, avant de faire sauter la porte de sortie de la prison à l'explosif. Cette opération n'avait fait aucun blessé.

La police pensait que le fugitif avait quitté la France, mais a retrouvé sa trace sur les images de vidéosurveillances d'un hôtel. L'homme était déguisé et portait une perruque, des lunettes et une barbe. Il a été finalement interpellé dans cet hôtel de Pontault-Combault (Seine-et-Marne), où il avait tenté d'acheter un passeport israélien.

En avril, Redoine Faïd avait été condamné en appel à 25 ans de prison pour son rôle d'«organisateur» dans un braquage raté en 2010 qui avait coûté la vie à une policière municipale. Le 1er juillet il s'était évadé en hélicoptère d'une prison en Seine-et-Marne. La ministre de la Justice Nicole Belloubet a reconnu une «série de dysfonctionnements» dans cet établissement pénitentiaire.

Le 24 juillet ce braqueur multirécidiviste avait été repéré à Sarcelles après avoir abandonné une voiture dans le parking d'un centre commercial. Des traces de son ADN avaient été retrouvées dans le véhicule.

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents