Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

ALERTE - Gilets jaunes: « Ce que nous vivons est utile et favorable » (Macron). Il entend mais ne change rien

Publié par wikistrike.com sur 27 Novembre 2018, 11:42am

"Ce que nous vivons est utile et favorable", "Il faut évacuer nos poisons"

"Ce que nous vivons est utile et favorable", "Il faut évacuer nos poisons"

 

 

Le Président vient de s'exprimer... Droit dans ses bottes, il dit avoir entendu les manifestants, mais ne changera pas de cap. Pour lui, cette colère est comparable à toutes les autres en Europe. En occurrence, elle est banale, habituelle, limite ringarde, elle n'est pas constructive. "Les français disent STOP", souligne-il, "je l'entends"; en sous-texte, il vient de déclarer qu la colère fait du bien aux français, qu'elle a presque un côté sympathique, il veut la réconforter.  

 

De terminer par dire: "Ce que nous vivons est utile et favorable". Pour faire court, il dit par là que râler est dans nos gênes, qu'il faut certes en tenir compte, mais tenir compte aussi du plouc qui sommeille en chacun. Il lance de belles promesses,  des pourparlers, il tente d'endormir la masse, inculte, anarchiste depuis toujours. 

 

Macron se retient aucune leçon et ne ne reconnaît aucune erreur, c'est certainement ce que nous devons retenir de son allocution. 

 

WikiStrike

 

---------------  

 

Dans son discours ce mardi à la Nation à la suite des manifestations violentes à Paris, Emmanuel Macron a dit entendre les protestations mais ne va pas lever les taxes sur le carburant pour autant.

Dans son discours ce mardi à la Nation à la suite des manifestations violentes à Paris, Emmanuel Macron a assuré avoir vu les difficultés des Français tout en réitérant qu'il n'allait pas lever les taxes sur le carburant pour autant.

«Ce que disent des Français, c'est "stop", je l'entends», a-t-il souligné.

Le Président a aussi évoqué la «crise» en France actuellement, tout en soulignant qu'il n'aurait aucune faiblesse contre ceux qui cherchent la violence.

Le chef de l'État a également indiqué que la fiscalité sur les carburants allait s'adapter aux fluctuations de prix.

«Nos concitoyens disent que la baisse des prélèvements ne va pas assez vite, il va falloir voir comment accélérer», a-t-il en outre déclaré.

 

https://fr.sputniknews.com/france/201811271039069077-france-macron-carburant-taxes/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents