Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des grenades mortelles contenant de la TNT ont été utilisées par les CRS à la manifestation des Champs-Elysées

Publié par wikistrike.com sur 27 Novembre 2018, 17:56pm

Catégories : #Politique intérieure, #Social - Société

Des grenades mortelles contenant de la TNT ont été utilisées par les CRS à la manifestation des Champs-Elysées
Réputées mortelles, elles ont causé de nombreuses mutilations, notamment à Bure.La France est le seul pays européen à utiliser de telles grenades.
 
Nous relayons ici une vidéo prise au cours de la manifestation de samedi relayée par Adèle Löffler, photographe, sur sa page Facebook. On y voit la photographe être désorientée et tomber au sol après l’usage par les forces de l’ordre d’une grenade GLI-F4 – qui contient 25 grammes de TNT ! 

 
 

 

 

 

Parmi les armes employées par les forces de l’ordre samedi pour réprimer la manifestation des gilets jaunes, on trouve la grenade GLI-F4 – qui contient 25 grammes de TNT ! Doucement nommée « grenade assourdissante » elle est en réalité la cause de multiples blessures graves et mutilations, notamment à Bure.
 
Comme l’écrit Libération :1 « En particulier la GLI-F4, réputée mortelle du propre aveu de la police et de la gendarmerie, est censée être soumise à un protocole très strict. Celui-ci s’était même durci en échange du refus exposé par Bernard Cazeneuve d’interdire la GLI-F4 simultanément à la grenade offensive (OF-F1) responsable de la mort de Rémi Fraisse, le 24 octobre 2014 à Sivens. »
 
Malgré les multiples mutilations causées, la France est le seul pays européen qui continue à utiliser une telle arme de guerre contre les manifestants.
 
 
Le 11 avril 2018, des journalistes et autres courent sous
 la pluie de grenades à Notre-Dame-des-Landes.
Un cratère due à l’explosion d’une grenade
GLI-F4 à Notre-Dame-des-Landes.
 
La chaussure de Robin, blessé à Bure le 15 août 2017.    

 

 

Chronologie des accidents

 


Le 25 janvier 2001, à Lille, un pompier qui participe à une manifestation, ramasse une grenade GLI-F4 à la main pensant qu'il s'agit d'une grenade lacrymogène, elle explose, sa main est arrachée 9.

Le 29 janvier 2009, un homme, manifeste pour le système de retraites dans les rues de Saint Nazaire, il se retrouve amputé de deux orteils, et reste handicapé à 75 % après avoir été touché par une de ces grenades 1,10,11.

Début septembre 2012, lors de la manifestation à Chefresne, en Normandie, contre la ligne à très haute tension (ou THT), devant desservir la future centrale EPR de Flamanville, 25 personnes sont blessées, dont deux gravement, La plupart ont reçu des éclats en plastique ou en métal provenant de ces armes 12.

En 2013, lors d'une manifestation en Bretagne contre les portiques écotaxes à Pont-de-Buis, une main est également arrachée 9,10.

En 2014, lors de la manifestation des 25 et 26 octobre 2014 contre le barrage de Sivens, un manifestant, Rémi Fraisse, décède suite à l'explosion d'une grenade GLI. La police s'inquiète alors d'un possible retrait de ce type d'armes13Bernard Cazeneuve, alors ministre de l'intérieur, refuse d'interdire la GLI-F4 et préfère durcir le protocole de son utilisation 14.

Mardi 15 août 2017; lors d'une manifestation à Bure contre l'enfouissement de déchets nucléaires, plusieurs personnes sont grièvement blessées par cette grenade. Une victime risquait alors d'être amputée de plusieurs orteils malgré différentes opérations14. Un trou de 3 cm de profondeur et de 15 cm de diamètre a été creusé dans son pied, tous les os sont brisés et certains ont disparu. Le plastique de la grenade a également fondu dans la plaie, risquant de déclencher une infection 15.

Le 24 mai 2018, lors de l'évacuation par la gendarmerie de la Zone à défendre (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes, un homme a la main arrachée par une GLI-F4 10.

Le 24 novembre 2018, lors du rassemblement des "gilets jaunes", un jeune homme de 21 ans a la main arrachée par l'explosion d'une grenade GLI-F4, lancée par des forces de l'ordre débordées, avenue Franklin-Roosevelt à Paris. 16


Explosion de grenade GLIF4 au ralenti - trouvée dans un pré sur la ZAD après la moisson NDDL
 

 

Lu ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents