Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

BFM passe en direct « I shot the sheriff » lors de l'arrestation de Cherif Chekatt

Publié par wikistrike.com sur 14 Décembre 2018, 10:18am

Catégories : #Culture - médias - Livres - expos - rencontres, #Insolite - étrange et bêtise humaine

BFM passe en direct  « I shot the sheriff » lors de l'arrestation de Cherif Chekatt

Voici ce que BFM tv, première chaîne d'infos en France, a diffusé en direct au soir de l'arrestation du terroriste Chérif Chekatt: "I shot the scheriff" de Bob Marley ! 

Pour la chaîne, c'est juste une erreur de manipulation ! BFM en est, il est vrai, coutumière en ce qui concerne l'information. .

Ne voulant pas assumer, le communiqué inacceptable de BFM passe pour une évidente fake news, et une fois de plus, elle perd en crédibilité. 

Hormis cela, à WikiStrike, on applaudit l'initiative du régisseur son qui, a priori, s'est tapé un bon trip, si en plus, il a ajouté le joint... 

a

BFM rompt le silence et s'exprime ce matin:

 

En raison de la polémique déclenchée par la diffusion du reportage sur le décès de l’assaillant de Strasbourg avec comme fond musical «I shot the sheriff», BFM TV a tenu à s’exprimer. Selon la chaîne, c’est l’équipe technique en charge du son qui a reconnu être à l'origine de cet incident tout en plaidant une «erreur de manipulation».

BFM TV a commenté l'incident lié au reportage sur la mort de l'assaillant de Strasbourg, Cherif Chekatt, abattu par des agents de police jeudi soir.

«Jeudi soir, l'édition spéciale consacrée sur BFM TV à la mort du tireur présumé de l'attentat de Strasbourg a été perturbée à 22h21 par l'irruption à l'antenne d'un fond musical. L'équipe technique en charge du son a reconnu être à l'origine de cet incident grave et plaide une "erreur de manipulation"», a détaillé la chaîne.

Une enquête est actuellement en cours pour élucider les détails de cette affaire.

«Nous présentons nos excuses à nos téléspectateurs pour cet incident évidemment indépendant de notre volonté», a ajouté BFM TV.

Le jeudi 13 décembre, les notes du célèbre tube de Bob Marley «I shot the Sheriff» ont été entendues, à bas volume, à l'antenne de BFM TV qui diffusait un reportage sur le décès de Cherif Chekatt. Cette allusion au prénom de l'assaillant de Strasbourg a choqué les utilisateurs des réseaux sociaux.

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a déclaré jeudi que Cherif Chekatt, le suspect de la fusillade à Strasbourg, avait été abattu par des agents de police qui essayaient de l'interpeller dans le quartier de Neudorf.

Une fusillade s'est produite le 11 décembre dans le centre-ville de Strasbourg, où se tient un marché de Noël. D'après différentes sources, l'auteur présumé de l'attaque, Cherif Chekatt, était fiché S. Il avait réussi à fuir les lieux de la tragédie et n'avait pas été localisé jusqu'à présent.

Le bilan, toujours provisoire, est désormais établi à trois personnes décédées, cinq blessés graves et huit blessés légers après la fusillade de mardi soir. À la suite du drame, le niveau d'alerte du plan Vigipirate a été élevé à «urgence attentat».

 

Source

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents