Wikistrike

Wikistrike

Rien ni personne n'est supérieur à la vérité

Des scientifiques révèlent une énorme biosphère de vie cachée sous nos pieds

Publié par wikistrike.com sur 12 Décembre 2018, 18:13pm

Catégories : #Ecologie - conso - biodiversité - énergie

Des scientifiques révèlent une énorme biosphère de vie cachée sous nos pieds

Une étude qui s’étend sur une décennie a permis de recenser l’un des écosystèmes les plus vastes et les moins bien compris de la planète, la “biosphère profonde” qui s’étend sur plusieurs kilomètres dans la croûte terrestre. Parmi les trouvailles, il y a d’étranges créatures qui peuvent survivre à des profondeurs, des pressions et des températures records, et même des bactéries “zombie” qui ont des cycles de vie de millions, voire de dizaines de millions d’années.

Image d’entête : nématode (eucaryote) dans un biofilm de micro-organismes. Ce nématode (Poikilolaimus sp.) de la mine d’or Kopanang en Afrique du Sud vit à 1,4 km sous la surface. (Gaetan Borgonie/ Extreme Life Isyensya)

Le projet, connu sous le nom de Deep Carbon Observatory, est le fruit d’une collaboration internationale entre scientifiques sur près de 10 ans. Les données ont été recueillies sur des centaines de sites à travers le monde, avec des échantillons prélevés sur le terrain dans des mines et des forages à 5 km de profondeur et jusqu’à 2,5 km sous le fond marin.

À l’aide de ces données, les chercheurs ont modélisé ces profonds écosystèmes terrestres et estimé la quantité de vie qui s’y trouve. Selon leurs calculs, jusqu’à 6 cellules x1029 vivent sous les masses continentales. Si l’on inclut la vie sous les fonds marins, il y a environ 15 à 23 milliards de tonnes de biomasses de carbone. La biosphère profonde elle-même occupe probablement jusqu’à 2,3 milliards de kilomètres cubes, ce qui représente presque le double du volume total des océans de la planète. Le sous-sol de la Terre grouille de vie, totalisant 245 à 385 fois plus de masse de carbone que tous les humains à la surface.

Selon Isabelle Daniel, de l’université de Lyon 1 en France :

Il y a dix ans, nous ne savions pas que les rochers sous nos pieds pouvaient être aussi largement habités. Les recherches expérimentales nous ont montré que les microbes pouvaient potentiellement survivre jusqu’à une grande profondeur ; à l’époque, nous n’avions aucune preuve, et cela s’est concrétisé 10 ans plus tard. C’est tout simplement fascinant et cela suscitera sûrement l’enthousiasme pour la recherche de la frange bioticoabiotique sur Terre et ailleurs.

Alors, quel genre de créatures vivent là-dessous ? L’équipe affirme que les trois domaines de la vie, les groupes les plus larges de l’arbre de vie, sont représentés, avec une diversité génétique au moins aussi étendue qu’à la surface. Deux de ces domaines, les bactéries et les archées, dominent la biosphère profonde, qui pourrait contenir jusqu’à 70 % de la quantité totale de ces groupes sur Terre. La grande majorité d’entre eux sont encore complètement inconnus de la science.

Une espèce de Methanobacterium (archées), qui produit du méthane. Trouvé dans des échantillons prélevés dans un lit de charbon enfoui à 2 km sous le fond de l’océan Pacifique, au large du Japon. (Hiroyuki Imachi/ Japan Agency for Marine-Earth Science and Technology (JAMSTEC), Japon)

methanobacterium_sp 18

Les créatures que l’on trouve dans cette biosphère profonde battent constamment des records des extrêmes (extrêmophile) connus dans lesquels la vie peut survivre. Les formes de vie les plus profondes ont été découvertes jusqu’à 5 km sous terre et 10,5 km sous la surface de l’océan.

 

Lire plus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Articles récents